Notre radio

Notre radio

02 janvier 2012

Bye bye 2011 ... et un petit coup d'œil dans le rétroviseur


Je n'oublie jamais ce grand classique au moment d’entamer l’année nouvelle : vous inviter à jeter un petit coup d'œil dans le rétroviseur en dressant le bilan 2011 de ma série radiophonique. Vous en avez une édition complète en cliquant sur le lien situé à droite de la page, sous le répertoire "Invités et émissions", pour avoir le descriptif de chaque numéro ; mais en voici une petite synthèse.

1. 18 nouvelles émissions au total, un "score" quasi équivalent à celui de l'année précédente (19). Toujours le même rythme bimensuel auquel vous êtes habitué, modulo la période des congés.

2. Toujours et hélas, l’impression de manquer de temps cette année, car en dehors de cette série radiophonique - et toujours bénévole - il y a également ma présidence de la "Commission pour les relations avec les Musulmans" du CRIF, ce depuis la rentrée 2009 ; et FaceBook, où j'ai le bonheur de retrouver lecteurs et auditeurs, et de débattre de l'actualité sur un autre espace. Ce manque de temps explique, aussi, que par rapport aux années précédentes j'ai abordé moins de livres de référence : mais l'actualité était suffisamment riche pour trouver, à chaque fois de nouveaux sujets.

3. "Riche" est un qualificatif bien faible pour qualifier l'actualité en 2011 : exceptionnelle faudrait-il dire ! Il est arrivé ce que personne n'imaginait, d'authentiques révolutions populaires renversant des dictatures arabes que l'on croyait quasi éternelles,  en Tunisie, en Égypte, au Yémen ; parfois après une terrible guerre civile et une intervention internationale, comme en Libye ; parfois aussi, non encore aboutie comme en Syrie - mais tout le monde pense maintenant que "l'après Assad" a commencé. Face à ses évènements, j'ai essayé de ne pas vous proposer le "prêt à penser" qui hélas caractérise maintenant la majorité des médias juifs francophones, à savoir un mépris quasiment raciste de tout ce que font les Arabes. Au delà d'une inquiétude bien légitime face à la poussée islamiste et qu'il serait absurde de nier, je vous ai fait entendre des témoins ou des acteurs originaires de ces pays, intellectuels, experts ou journalistes qui avaient chacun leur sensibilité ; et, en vous faisant entendre leurs points de vue, souvent divergents, je vous ai amené, je l'espère, à vous questionner, à douter puis à vous faire votre propre opinion !

4. 2011 a été particulièrement riche en nouveaux invités, et je suis fier de vous avoir fait entendre des voix nouvelles dont voici la liste par ordre chronologique : Stéphane Amar, Agnès De Féo, Lhoussain Azergui, Chérif Amir, Jean-François Daguzan, Jonathan Hayoun, Arielle Schwab, Richard Sitbon, Charles Meyer, Alexis Govciyan, Shiraz Sayah ... comme toujours, une grande diversité d'origines et de compétences A tous un grand merci, en espérant avoir le plaisir de les recevoir à nouveau !

5. "Rencontre" a ses "invités réguliers", et en général tous ceux qui sont venus sur mon plateau souhaitent y revenir : remercions donc ici l'historien Pierre Vermeren, invité depuis 2004 et que le "Printemps arabe" a fait connaitre par le grand public ; mon ami le journaliste Jean-Pierre Allali, toujours aussi dynamique ;  l'orientaliste Christian Lochon avec qui nous avons parlé des Chrétiens d'Orient qui attirent enfin l'attention des médias ; l'universitaire tunisien Habib Kazdaghli, si engagé dans les bouleversements que connait son pays ; l'écrivain et journaliste Michel Gurfinkiel avec qui nous avons parlé de son dernier livre ; le professeur Jean-Pierre Filiu avec qui nous avons évoqué la fin de Ben Laden ; et le courageux imam de Drancy, Hassen Chalghoumi !

6. Est-il nécessaire de le redire ici ? Peut-être, tant les commentaires aussi superficiels qu'injustes viennent, parfois, se glisser dans les fils d'actualité que je lance sur ma page FaceBook : cet intérêt pour le monde musulman, cette nécessaire empathie que j'éprouve pour les populations du monde arabe pour mieux comprendre ce qui s'y passe, vient d'abord de mon inquiétude aussi ancienne que prégnante quand à l'avenir d'Israël : trois ouvrages passionnants - ceux de Stéphane Amar sur les relations israélo-palestiniennes, de Michel Gurfinkiel  sur le combat pour la survie d'Israël et de Charles Meyer sur les réfugiés palestiniens - ont été présentés à nos auditeurs ; tous parlent des raisons à la fois de craindre et d'espérer ; tous, je l'espère, ont rejoint vos bibliothèques et vous ont donné envie de comprendre ...

7. Enfin, regret, encore et toujours faute de temps, j'ai laissé en "stand by" ma page de podcasts en lien depuis le printemps 2010 : ceci sera réparé un prochain jour, car je conserve bien sûr les enregistrements mp3 de toutes mes émissions.

Merci aux auditeurs qui me liront pour votre fidélité ... et en espérant ne pas vous décevoir en 2012, qui commencera avec le 300ème numéro de "Rencontre" : un bel anniversaire, non ?

Jean Corcos