Notre radio

Notre radio

30 août 2009

"L'autre. L'image de l'étranger dans le Judaïsme" : je recevrai Hervé élie Bokobza le dimanche 6 septembre


Dimanche prochain, j’aurai le bonheur de retrouver les auditeurs de Judaïques FM, après ces longues semaines d’été pendant lesquelles ceux qui sont restés ont pu réécouter plusieurs émissions de ma série. Et, alors que nous sommes revenus à ce moment un peu particulier de l’année juive qui précède Roch Hachana, nous retrouverons un invité qui fait autorité en matière de Judaïsme, puisque je recevrai Hervé élie Bokobza. Les auditeurs de Judaïques FM l’ont découvert l’année dernière à la même époque, nous avions consacré deux émissions à son livre « Israël - Palestine, la paix à la lumière de la Torah », publié aux éditions « L’oeuvre spirituelle ». Rappelons qu’il a étudié dans une yéshiva dès l’âge de quinze ans, qu’il a fait des études universitaires religieuses aux États-Unis et à Jérusalem, et que ses textes consacrés à l’enseignement du Talmud et écrits en hébreu ont été remarqués. Un des fils directeurs de sa réflexion est le dialogue inter religieux, la relation à « L’Autre », et il a choisi justement ce titre pour son dernier ouvrage : « L’Autre, l’image de l’étranger dans le Judaïsme », paru chez le même éditeur. C’est un ouvrage copieux puisque qu’il fait 500 pages, et que je conseille vraiment d’acquérir, mais surtout de toujours conserver à côté de la main parce qu’il répond, à mon avis à une urgence, alors que l’on assiste, chez les Juifs de France les plus religieux, à une tentation de repli communautaire. Beaucoup de jeunes, en effet, faisant un retour méritoire à la religion n’ont peut-être pas le temps d’étudier les textes fondateurs du Judaïsme, d’apprendre à les interpréter, et surtout d’entendre avec un esprit critique des propos très sectaires colportés dans certaines synagogues.

Parmi les questions que je poserai à Hervé élie Bokobza :

- Est-ce que cette dialectique du particulier et de l’universel n’est pas quelque chose d’éternel dans le Judaïsme ?
- Les pires interprétations et amalgames peuvent être colportés dans la communauté juive, et bien entendu les sites et blogs antisémites en font leur choux gras : à propos de la « malédiction de Cham », qui serait le lot des Africains, ou du traité fondateur du Hassidisme, qui réserverait aux seuls Juifs une « âme divine », que disent vraiment les textes ?
- A propos des fameux commandement : « tu aimeras ton prochain comme toi-même » et « tu aimeras l’étranger comme toi-même car vous avez été étrangers en terre d’Égypte », est-ce que, d’après la tradition juive, un immigré d’origine musulmane vivant en France ou un Arabe citoyen d’Israël relèvent du terme biblique de « Guer » ?
- Pourquoi a-t-il écrit « contrairement aux idées reçues, il est plus difficile d’envisager un rapprochement théologique avec l’islam qu’avec le christianisme » ?

Soyez nombreux à l’écoute pour cette nouvelle émission !

J.C