Notre radio

Notre radio

05 décembre 2006

Robert Redeker, présent malgé tout

La place vide de Robert Redeker, le 19 novembre 2006
11 ème salon des écrivains du B'nai Brith,
Mairie du 16ème arrondissement, Paris

Merci, Joseph Hattab pour cette photo inédite et très émouvante. Le professeur Robert Redeker, victime d'une "fatwa" en raison d'une tribune libre dans "Le Figaro" et qui vit reclus depuis maintenant près de trois mois, n’a pu assister au salon des écrivains du B’nai Brith qui s’est tenu le 19 novembre dans les salons de la Mairie du 16ème arrondissement de Paris. Mais, nous étions très nombreux à penser à lui devant la petite table où étaient posés ses ouvrages (cliquer sur la photo pour l’agrandir). Claude Goasguen, conseiller de Paris et député UMP, a demandé lors d’une courte allocution que le salon, manifestation de l’intelligence et de la culture qui connaît un tel succès chaque année, soit dédié aussi à cette victime de l’intolérance.

J.C