Notre radio

Notre radio

25 juin 2007

Najar, le Roi du bomboloni !

Photo tirée du site http://www.nabeul.net/


Bon appétit !


Que ce « ftairi » (traduction approximative : "celui qui fait des beignets") a l’air fier ! Une fierté bien méritée, si l'on songe à l’illustre maison où il officie. « Am Salah » Najar est en effet le fils du fondateur de la pâtisserie « Najar frères », qui a obtenu des médailles dans des salons internationaux, et fourni la Cour du Bey de Tunis, du temps où le pays était une Régence sous protectorat français.

La photo est tirée du site Nabeul.net , une création magnifique de mon amie Monique Hayoun, juive native de cette petite ville du Sud du Cap Bon, et qui voue un véritable culte à ses racines tunisiennes ... 

Allez, puisque je vous ai mis en appétit, je vous mets aussi en lien
qui récapitule les principales spécialités culinaires de mon pays natal. Je vous ai déjà dit, à propos du site « harissa.com », combien les « Tunes » vouaient un véritable culte à la « bouffe » ; ne soyez donc pas étonnés si vous faites un tour sur cette autre adresse, d’y trouver de magnifiques photos en couleur de mets bien huileux (pour les entrées ou les plats de résistance) ou recouverts de miel ou de sucre (pour les desserts).

Au fait j’avais oublié de vous traduire « bomboloni », comment le dire ? Beignet à l’huile, à déguster bien chaud, comme goûter ou au petit-déjeuner ? D’autres questions ? Le régime dont je vous avais parlé il y a quelques mois ? Je continue, et je vais vite arrêter de vous parler de la cuisine tunisienne, car je crains de prendre des kilos rien qu’en voyant ces photos avec vous !

J.C