Notre radio

Notre radio

01 novembre 2005

Un peu de bonheur dans un monde de brutes ...

Condamnation unanime de la Syrie au Conseil de Sécurité de l'ONU.  
A gauche : Condoleeza Rice, ministre des A.E des Etats Unis. 
A droite : le représentant algérien. Même l'Algérie a voté pour !
Photo AP, 31/10/2005


Cliquer ici pour lire le compte-rendu complet du vote sur le site du journal Haaretz.

La résolution initiale, rédigée par les États-Unis, la France et le Royaume Uni, a été quelque peu amendée pour obtenir le vote de la Russie, de la Chine et de l’Algérie. Le texte réclame la pleine coopération de Damas pour l’enquête sur l’assassinat de Rafik Hariri, le frère et le beau-frère du Président Bashar Al Assad ayant déjà été désignés comme coupables dans la version « officieuse » du rapport Mehlis. Afin de passer, la résolution n’entre pas dans les détails des « possibles actions » contre la Syrie si elle ne coopérait pas. Mais elle a été votée dans le cadre du chapitre VII de la charte de l’ONU, ce qui rend possible des sanctions économiques et militaires.

J.C