Notre radio

Notre radio

18 novembre 2005

Des nouvelles des infirmières bulgares et du médecin palestinien condamnés à mort par Kadhafi

Les cinq infirmières bulgares et le médecin palestinien
lors de leur procès en Libye (photo A.P)

Comme il fallait s’y attendre, le suspense continue ... (voir article du 11 novembre).
Mardi 15 novembre, la Cour suprême de Libye a décidé de reporter au 31 janvier 2006 sa décision sur la recevabilité de l’appel des cinq infirmières et du médecin condamnés à mort. Selon Michel Taube, porte-parole d’ECPM, (« Ensemble contre la peine de mort »), ce report ne fait que prolonger le calvaire des condamnés, manifestement innocents des faits qui leur sont reprochés, qui ont été torturés au cours de leur détention et dont la santé mentale et physique est affectée par une détention de plus de six ans déjà.
Plus d’informations sur le site :

Judaïques FM a réalisé une première (direct avec Tripoli !) mardi 15 au journal de 22 heures ; mon ami Olivier Issembert a en effet interviewé l’avocat mandaté par l’ONG « Avocats Sans Frontières », Maître Altit, qui a assisté à la réunion de la Cour Suprême de Libye.

Une émission plus longue de la série « Rencontre » sera programmée au mois de janvier, pour dénoncer ce scandale qui indigne encore si peu notre opinion publique (il n’y avait que quelques dizaines de personnes lors de la manifestation de lundi soir à Paris). Vous pouvez amis lecteurs, au moins VOUS, signer la pétition pour leur grâce mise en ligne par l’association ECPM (cliquer ici) ; dans l’attente, notre blog publie un article d’Isabelle Rose qui revient sur le silence incroyable des grandes consciences morales de notre Pays.

J.C