Notre radio

Notre radio

18 avril 2007

Infirmières bulgares et médecin palestinien : les parlementaires européens s’engagent pour leur libération

"L'ALDE propose à tous les groupes parlementaires une initiative pour libérer les infirmières bulgares emprisonnées en Libye. Une conférence de presse aura lieu au centre de presse du Parlement européen, jeudi 19 avril 2007 à 10h30, suivie d'une projection d'un film au sujet de la détention des infirmières bulgares et du médecin palestinien.
L'Union européenne a le devoir de protéger les droits de l'homme de ses citoyens et les personnes emprisonnées méritent tout le soutien des institutions et des gouvernements européens et du public.
En complément des efforts diplomatiques qui tentent sans relâche d'assurer la libération des médecins, l'Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe organise la semaine prochaine, un événement public trans-partisan afin de rallier un large soutien à cette cause. Le Président de l'ADLE, Graham Watson, a écrit aux chefs des groupes politiques au Parlement européen leur demandant leur soutien, signe que le Parlement européen est uni dans sa détermination pour garantir leur libération.Les représentants de leurs familles viendront à Bruxelles le 19 avril afin de parler de l'épreuve qu'ils vivent lors d'une réunion indépendante, présidée par Pat Cox, président du mouvement européen."
Note : ADLE sont les initiales de Alliance des Démocrates et des Libéraux pour l'Europe,en anglais ALDE Alliance of Liberals and Democrats for Europe.http://www.alde.eu/

Nous profitons de la présente pour vous confirmer, ainsi que nous l'avions évoqué lors de notre email du 12 mars 2007, que BULGARIA FRANCE a adhéré à la création d'une FEDERATION des ASSOCIATIONS. Celle-ci a été nommée Coordination "Libération des 6 condamnés à mort en Libye". Sa structure est indépendante sur le plan confessionnel, politiquement neutre et sans but lucratif. Elle vise notamment :à coordonner les actions entreprises pour la bonne réalisation de son objectif et à encourager les synergies, à proposer des actions collectives selon un calendrier raisonné, à mobiliser tous les soutiens possibles en France, en Europe et ailleurs dans le monde, à solliciter l'appui moral de personnalités françaises et étrangères susceptibles d'aider à la réalisation de cet objectif, à veiller à ce qu'aucune des actions entreprises au nom de la coordination ne soient, directement ou indirectement, nuisibles à l'objectif fixé, à apporter aux actions entreprises un label de cohérence, de sérieux, de crédibilité scientifique et de respectabilité.
Le docteur Raphaël PITTI, professeur agrégé de médecine, chef du service de réanimation à l'hôpital de Metz, assure la présidence de cette "coordination".
Les signataires sont Monsieur Minko BALKANSKI [Institut des Hautes Études pour le développement de la culture, de la science et de la technologie en Bulgarie et Association des amis de l'Espace culturel Bulgare] ; Monsieur Christophe DEBOUT [Association Nationale des Infirmiers et Infirmières Diplômés d'État (ANFIIDE) et Groupement d'Intérêt Professionnel en Soins Infirmiers (GIPSI)]; Madame Snejina FRECHE [Association des médecins bulgares en France "Amitié Médicale France Bulgarie"] ; Monsieur François FRISON-ROCHE [Alliance France Bulgarie] ; Monsieur Daniel PICHOT [Association " Solidarités Franco-Bulgares"] ; Monsieur Raphaël PITTI [Comité national de soutien "Les enfants d'Hippocrate"] ainsi que Bulgaria-France.
A ce jour, plusieurs courriers ont été remis aux candidats à la présidence, ainsi qu'à des sénateurs et des députés. De nombreux contacts sont établis avec des institutions et organismes divers.
Les soutiens n'ont pas de relâche !"

Source : Association Bulgaria-France