Notre radio

Notre radio

13 janvier 2013

Un journal arabe présente "Les beautés pour la Knesset"


Extrait du dossier d'Al-Arabiya
De gauche à droite, les candidates Hotovely, Michaeli et Hilo

La traduction originale
- janvier 2013 

Introduction :

J'ai choisi d'évoquer de manière légère les toutes prochaines élections israéliennes, en reprenant dans cette "traduction du mois" un article ... de la presse arabe. La blogosphère juive francophone ressort en boucle ce qu'on peut lire ou entendre comme haine dans ses médias, et il est bien sûr nécessaire de ne pas jouer aux sourds et aveugles face à cette réalité. Cependant cet hommage inattendu à la démocratie israélienne, où tant de femmes politiques se font entendre - en opposition avec leur statut d'infériorité dans les pays voisins - méritait, vraiment, d'être connu !
J.C

Basée en Arabie Saoudite, Al-Arabiya consacre un article spécial  à "l'ascension des jolies femmes dans la vie politique israélienne".

Le réseau de médias saoudien "Al-Arabiya" a consacré mardi un dossier spécial à l'ascension des jolies femmes dans la vie politique israélienne, suite aux dernières élections primaires au Parti Travailliste et au Likoud, et à la fondation du parti Hatnua par Tzipi Livni.

La dossier, intitulé "Des beautés conduisent la politique israélienne", mentionne que «Le beau sexe est au milieu de la course pour la Knesset", ajoutant que "Les listes des partis en lice pour les élections à la Knesset en 2013 sont enveloppées dans du parfum."

La fonction se concentre sur quelques-unes des femmes élues aux primaires différents, tels que Tzipi Hotovely (Likoud), Merav Michaeli (Travail) et Nadia Hilo
Michaeli est saluée comme "grande surprise au Parti Travailliste", et ses prises de position féministes sont mentionnées. La militante pour la justice sociale, Stav Shaffir, qui a été élue à la 10ème place sur la liste du Parti Travailliste, est également citée. La députée Hilo est mentionnée comme un champion de la cause de la femme arabe en Israël, et la députée Hotovely est notée comme "ayant des opinions radicales de droite".

Les Présidentes du Parti Travailliste Shelly Yachimovich et du parti Hatnua  Tzipi Livni sont également mentionnées : Yachimovich est décrite comme ayant une préférence pour les questions plus sociales que politiques, tandis que Livni est reconnue comme "ayant une brillante carrière politique".

Roï Kais,
Yedioth Aharonot, 4 décembre 2012

Traduction de Jean Corcos