Notre radio

Notre radio

05 juin 2008

"Ni vierges, ni soumises" : signez la pétition !

Une manifestation de "Ni putes ni soumises"

Vous avez certainement été à la fois estomaqués et écœurés en apprenant la décision du Tribunal de Grande Instance de Lille, qui a annulé un mariage au motif de la non virginité d’une jeune musulmane ... lire un petit rappel des faits et de la vague d’indignation qui a suivi, sur le site de l'Union des familles laïques : féministes, militants de la laïcité et associations diverses se sont émus, mais pas seulement ; car, en utilisant avec habilité la lâcheté de trop de représentants de la République, magistrats, enseignants ou autres, l’intégrisme islamique n’en finit pas de grignoter ce que des siècles de combat progressiste avaient obtenu, et trop c’est trop !

L’association « Ni putes ni soumises » a mis en ligne une pétition, que je vous invite à signer en allant lire le texte complet en lien ci-dessous. En voici le début :

« Parce qu’elle n’était pas vierge, son mariage a été annulé par le tribunal de Téhéran? De Kaboul ? NON !! Par le tribunal de Grande Instance de Lille. Le verdict est tombé comme une fatwa contre la liberté des femmes de France. L’appel par le parquet de Douai est une première victoire, mais la bataille est loin d’être gagnée.
Le tribunal a reconnu la virginité comme une qualité essentielle d‘une femme pour valider un mariage. Cette décision est une véritable régression qui va à l’encontre de l’évolution des mœurs et de nos principes républicains. En donnant raison à cet homme, on donne raison aux bourreaux de notre féminité, aux barreaux de notre liberté ! Même si incontestablement la justice de notre pays est indépendante et souveraine, il n’en demeure pas moins que le débat est lui aussi libre et indépendant. L’écrasante condamnation de cette jeune fille, s’inscrit dans un contexte social, et condamne avec elle des millions de jeunes filles qui, rappelons le, vivent en permanence sous la pression et le poids des traditions patriarcales (...) »


J.C