Notre radio

Notre radio

17 mars 2007

Fayce, « le je de la paix »

Un livre, d’abord, et un jeu de mot en guise de titre. G. Fayçal (qui avait pris le nom de « Fayce », plus passe partout), est un jeune Marocain dont l’histoire n’est pas banale : venu à l’âge de 18 ans en Israël, à la fin des années 90 et au moment où les deux pays avaient noué des quasi relations diplomatiques à la faveur des accords d’Oslo, il avait décidé de mieux connaître « l’ennemi » en venant y vivre. Etudiant en informatique, puis ayant trouvé en emploi dans une entreprise du « High Tech », il s’est même fiancé à une jeune israélienne.

Son expérience, il l’a racontée dans un livre autobiographique « Fayce, le je de la Paix », préfacé par Shimon Peres et publié aux Editions Ram, collection témoignage (voir présentation en lien). Il compte sur ce livre pour être autorisé à rester dans le pays, car son visa arrive à expiration. On peut vraiment s’interroger sur le racisme (il n’y a pas d’autre mot) de certains fonctionnaires israéliens qui voudraient voir expulser cet Arabe tellement ouvert, et dont le témoignage sur la vie réelle à Tel Aviv pourrait fortement aider à « dédiaboliser » leur pays !

Car il faut, aussi, voir et entendre Fayce : merci à Infolivetv (en lien permanent sur le blog) qui a réalisé hier 16 mars une interview que vous pouvez visionner en cliquant ici !

Là-dessus, la trajectoire du jeune Marocain musulman venu vivre dans l’état juif a fait beaucoup de bruit dans son pays natal ... Le site Meknesjeunes.info a ainsi publié le 10 mars un article très complet sur les relations, ouvertes ou fantasmées, qui existent entre les deux pays : le jeune G. Fayçal ne serait pas le seul musulman marocain à vivre en Israël aujourd’hui ! A noter, enfin, que ce sujet des relations secrètes israélo-marocaines avait fait l’objet d’une émission de la série « Rencontre », avec l’historien Ygal Bin-Nun (lire ici).

J.C