Notre radio

Notre radio

14 février 2011

Manifestation antisémite devant la Grande Synagogue de Tunis : qui a crié "Mort aux Juifs" ?



Une photo hélas bien triste, ignoble même mais qu'il faut publier ici, sans haine pour le peuple tunisien, mais sans complaisance pour ses brebis galeuses : quelques dizaines de "manifestants", portant des banderoles marquées de versets du Coran, ont crié et chanté des slogans hostiles AUX JUIFS (pas à Israël ou aux "Sionistes", non c'était franc et brutal) devant la Grande Synagogue de Tunis, avenue de la Liberté. Cela s'est passé le vendredi 11 février, à la sortie d'une Mosquée toute proche.

Grâce aux amis tunisiens que j'ai, nombreux, sur FaceBook, j'ai eu depuis hier soir dimanche plusieurs informations ; voici ce que m'a écrit l'un d'eux :

"Cela c'est passé le vendredi en sortant de la prière aux alentours de 14 h de la mosquée AL FATH à quelques mètres de la synagogue de l'avenue de la Liberté Tunis : une centaine de personnes vêtus tous en noir, ce sont les adhérents du "parti de la libération" ultra intégriste qui œuvre pour l'instauration du régime du Califat , ce groupe en passant devant la synagogue a appelé à la destruction de tous les juifs du monde en chantant "KHAYBAR KHAYBAR YA YAHOUD" qui rappelle la tuerie de la tribu juive de Khaybar ; ce groupe a rejoint la foule qui se trouvait devant l'ambassade d’Égypte, ils ont occupé un coin pour annoncer la régime du Califat et l'obligation de chaque musulman de tuer les juifs  ; mais il y a eu des accrochages avec eux par la majorité des manifestants.  Ce groupe est issu d'un milieu extrêmement pauvre de la cité Ettadhamen, la cité la plus pauvre de Tunis mais ils sont extrêmement dangereux"

A noter que le site "Europe - Israël" a publié sur cet article une vidéo de la manifestation. Elle est accompagnée de la traduction de cette fameuse chanson qui appelle au meurtre anti-juif. A noter, aussi, qu'on l'a entendue aussi sur le bateau des islamistes turcs arraisonné l'année dernière - la fameuse affaire de la flottille, voir cette vidéo - que lors de l'impressionnante manifestation de soutien au Hamas, à Bruxelles en janvier 2009 !

Mais le plus intéressant concerne ce groupe d'agitateurs qui cherche, manifestement, à distiller son venin antisémite dans la population tunisienne : le même ami m'a signalé la page FaceBook de la branche tunisienne de ce mouvement. Il s'agit du Hizb ut Tahrir, qui milite effectivement pour l'abolition de toutes les frontières des états musulmans, qui seraient dissous et intégrés dans un nouveau Califat ...
J'en avais parlé sur mon blog, il y a déjà quatre ans  (voir l'article en lien) ! Ce mouvement, qui a longtemps diffusé tranquillement sa propagande dans le "Londonistan", est interdit dans la plupart des pays arabes : et on peut se demander ce qu'attendent les nouvelles autorités de Tunis pour le mettre hors la loi.

J.C