Notre radio

Notre radio

29 janvier 2016

A la cantine : « Y a pas eu de génocide arménien »

Déportation d'Arméniens avant leur massacre

Le délire du mois
- janvier 2016

Cantine du lycée, un lundi midi. Je parle du génocide arménien avec un copain, et une fille intervient : « Tu dis que de la merde depuis tout à l’heure. » Le million et demi de morts ? Une invention de l’Occident, dit-elle. Je ne peux pas laisser passer ça.

A la cantine du lycée, un lundi, Sabri me demande : « T’as fait quoi ce week-end ?  » Le samedi, j’ai assisté à une conférence sur la reconnaissance du génocide arménien à Paris.
Sabri s’intéresse à l’Arménie parce qu’au fond, tout le monde entend parler de ce pays sans vraiment le connaître. Il m’interroge  :
« Mais pourquoi les Turcs ne reconnaissent pas le génocide ?  »
Baignant dans une culture arménienne depuis ma naissance, je connais l’histoire de ce pays et celle du génocide grâce aux ouvrages que j’ai lus ainsi qu’aux conférences auxquelles j’ai assisté. J’explique à Sabri que les rares défenseurs turcs de la cause arménienne sont censurés ou ont été assassinés.

Et voilà, encore du négationnisme

Pendant que je dis ça, une jeune fille brune me dévisage. Je ne la connais pas, mais je sais déjà ce qu’elle va dire. Je vais droit au but  :
«  T’as une objection à faire  ?  »
Elle :
«  Tu dis que de la merde depuis tout à l’heure.  »
Le ton monte. Puis un blanc. Sabri rigole, elle reprend :
«  Tout ce que tu racontes là, c’est n’importe quoi. Moi, je suis Turque et crois-moi, il n’y a jamais eu de génocide. Vous aimez trop vous faire passer pour des victimes pour rien.  ».
Et voilà, encore un débat sur le génocide entre Turcs et Arméniens.
J’enchaîne : 1,5 million de morts, une population qui a fui les massacres, des centaines de photos d’exécutions et même des documents qui prouvent la préméditation du génocide... 
«  Tu oses me dire que je dis de la merde  ?  »

Des « inventions de l’Occident »

Elle utilise des références historiques pour justifier sa théorie négationniste. Selon elle, en 1915, «  une guerre  » entre Turcs et Arméniens, et non pas un génocide, aurait eu lieu dans l’empire ottoman. A la fin de cette «  guerre  », en 1918, il y aurait eu un million de morts chez les Arméniens contre deux millions chez les Turcs. Elle poursuit :
« Vous nous avez massacrés. On devrait d’ailleurs parler du massacre des Turcs et non pas de celui des Arméniens comme on l’entend à la télé. C’est déchirant de médiatiser les morts d’un peuple au détriment de ceux d’un autre – pourtant plus nombreux. Les histoires imaginaires du génocide qu’on entend ont toutes été inventées par l’Occident. »
Mon lycée étant un réservoir infini de complotistes entassés dans trois petits bâtiments, il est naturel que cette façon d’inviter à ne pas croire les «  vérités officielles  » rencontre un certain succès. Tellement rebelles...

Ben Laden ? Aussi inventé par les USA

Mais sur l’Arménie, il m’était impossible de ne pas répondre. Mon arrière grand-père a été déporté avec sa famille et n’est jamais revenu. En pleine nuit de 1915, des soldats turcs ont frappé à sa porte pour annoncer un déménagement. En réalité : des marches de la mort. Seuls les enfants ont survécu. J’apostrophe la fille :
«  Pourquoi tu ne peux pas simplement admettre que ton pays, ton peuple à l’époque, a commis une erreur impardonnable  ? Certains Turcs commencent à le faire. Tu peux lire des ouvrages d'historiens fiables sur cette période. A ton avis, pourquoi t’aurait-on menti  ? Pourquoi les Etats-Unis et l’Europe auraient inventé un génocide  ? »
Elle a sa petite idée sur la question :
« Depuis toujours, les Etats-Unis et l’Europe nous rejettent et nous stigmatisent. Ils vous sortent un génocide, quelques photos en noir et blanc et vous y croyez juste parce que votre manuel d’histoire vous le dit. Arrêtez de croire ce que les médias racontent. Y a pas eu de génocide, de la même manière que Ben Laden a été inventé par les Américains.  »
Et la sonnerie retentit. 

Levon Aroutinian, Ruche89

L'Obs avec Rue 89,  le 01/01/2016