Notre radio

Notre radio

22 mars 2009

« Les juifs sont les premiers habitants de la Palestine» … un article étonnant dans un journal koweïtien, et qui embarrasse les Frères Musulmans !

Introduction :
Les Frères Musulmans égyptiens sont embarrassés par la reproduction, sur le site en arabe du Ministère israélien des Affaires Etrangères, d'un article publié dans le journal koweïtien Al-Watan. Celui-ci rapporte des propos tenus en 1940 par Hassan el Banna, le fondateur de la confrérie islamiste: « Les juifs sont les premiers habitants de la Palestine ».
On trouvera ci-dessous le lien sur l’article en arabe :
http://www.alwatan.com.kw/Default.aspx?tabid=164&article_id=485109&AuthorID=802

Son auteur est un éditorialiste égyptien, Fouad Al Hachem. Il se présente dans l’article ci dessous comme un communiste.
Merci à mon ami Souhail Ftouh, pour avoir fait la traduction complète de l’article en français !
J.C

Un « communiste » dans un institut religieux

Il y’a environ soixante-dix ans et au moment ou j’étais étudiant dans un institut religieux, J'ai demandé à l'un des cheikhs d'Al Azhar qui avait soixante-dix ans d'âge : « Quel secrets derrière ces nombreux versets qui parlent de enfants d’Israël et des Juifs dans le saint Coran » ? Nous étions dans une séance d’«interprétation» du livre sacré de Dieu, le cheikh s'est mis en colère, et m'a dit: « Que fais-tu dans une l'école religieuse ? Tu es un communiste mon fils»

Pour cette réponse, il y a des circonstances que je ne voudrais pas révéler aujourd’hui, mais ce qui est important ici est que cette question avait été posée par le fondateur des Frères musulmans, le cheikh Hassan el-Banna - ce que je ne savais pas à ce moment bien sûr - lorsqu’il en a parlé dans un célèbre discours prononcé en 1940. Ce discours été reproduit dans un ouvrage d'un membre du groupe «Ahmed Issa Ashour » avec des détails reportés par notre cher« Khalil Haider », dans son article publié hier dans le quotidien, « Al Watan » - page 46!

Celui qui lit le discours du cheikh «martyr» el-Banna et sa réponse à la question que j’ai posée au Cheikh Azhari son nom sera ajouté - automatiquement - à la liste des auteurs arabes sur le site du Ministère israélien des Affaires Etrangères. Il a exprimé, des louanges aux Juifs et aux enfants d'Israël, ce qu’aucun écrivain arabe n’avait dit auparavant, et même parmi ceux dont les noms figurent dans le site mentionné.

Venez lire le discours prononcé par le Guide comme l’avait rapporté «Haider» sur la base du livre du membre des frères «Ahmed Ashour».

"A l'époque, s’est levé le guide des Frères musulmans dans la soirée le mardi, et voici un extrait : «Peut-être le dicton dit : Pourquoi la majorité des histoires dans le Coran, concernent l'histoire des enfants d’Israël ? Pourquoi ont-ils pris la plus grande section des histoires dans le Coran ? ». Cette question, posé par el-Banna est bien placée, le Coran évoque les enfants d’Israël autour de quarante fois et le Prophète Moïse, plus de cent trente fois ... etc.
En effet, mon frère, dit le martyr el-Banna «il y a un certain nombre de raisons à cela: la première raison : la générosité de l'élément de cette ethnie, de la spiritualité forte et la richesse de cette race, car elle est descendue de l'un des plus honorables racines. C’est pour cela qu’elle a une vitalité merveilleuse. Même si avec son dynamisme, cette race a fait tort par la suite à elle-même et aux autres.
Cette race vient directement de ben Yaqub, ben Ishak, ben Ibrahim. Ils ont hérité la spiritualité de père en fils. Le Prophète Mahomet, la Paix sur Lui, a dit « l’honorable fils de l’honorable fils de l’honorable Youssef ibn Yaqub iben Ishak iben Ibrahim » ... quatre grands pères de chacun d’eux est prophète. Allah a dit aussi « Comme Moïse dit à son peuple, ô peuple, rappelez-vous la bénédiction de Dieu sur vous comme il a fait d’entre vous des prophètes et de rois et il vous a attribué cela qu’il n’a jamais donné aux autres mondes « (La Table: 20) et le Tour Puissant a dit, sur la préférence de cette population dans leur temps: « et comment je vous ai préférés au Monde » (La Vache : 122).
La seconde chose, selon le guide des Frères musulmans, dans son discours « Cette race représente un dynamisme qui n’a pas d’équivalent dans les autres races, mais aussi ce dynamisme a été aussi une source de leur arrogance et de leur oubli de l’essentiel du Message de Dieu : « Nous vous avons créés d'un mâle et une femelle et nous vous avons crée des nations et tribus afin que vous pourriez avoir connaissance de l'autre » (Chambres : 13).
La troisième chose comme disait le Guide des Frères dans son discours « c'est qu'ils sont les héritiers du plus ancien livre, quelque chose de divin que de nombreuses personnes connaissaiennt à l’époque, la Torah, et qu’ils étaient les plus proche de la nation arabe, à ce moment-là».
Mais la dernière chose disait-il « ce sont des Bédouins, puis ils se sont formés, puis ils étaient opprimés par l’ennemi, puis libérés, puis dominés ; ils sont un bon exemple de la prééminence de ces rôles, et quand vous lisez le Coran, mon frère, trouvez le sens de le préciser dans le Livre d'Allah le Très Saint et exalté ». Mais où les Juifs se sont-ils installés ? Et leur relation à la Palestine ? Et comment a-t-il l'analysé cela le cheikh Hassan el-Banna, dans son discours devant les Frères musulmans? El-Banna, a déclaré: «Le Message de Moïse, la paix soit sur lui, était en Egypte, et nous voulons étudier la relation de son Message avec cette nation» - la nation égyptienne! Puis il dit : Nous avons trouvé les Juifs en Egypte, même si leur patrie d'origine était la Palestine, et le premier à avoir confirmé cela était Yusuf, la paix soit sur lui : « allez lancer ma chemise sur Abit Yat Bassir et venez à moi tous ... » jusqu'à « Entrez en Égypte avec la sécurité de Dieu » (Yusuf 99-93).
Puis dit el-Bana « Yusuf leur a donné les a attribué la région Est de la terre d’Egypte, lorsque elle était désertique, il le leur a attribuée parce qu'ils viennent des lieux bédouins, et qu'il voulait être un mélange entre eux et les Egyptiens, qui étaient à cette époque, la religion païenne, et Jacob, fils d'Asbat, voulait les inviter pour la reconnaissance de Dieu. Mais il n’a pas voulu aussi voir une controverse entre eux et les Egyptiens ».

L’hommage de Cheikh Hassan el-Banna aux juifs est donc clair. Il a essayé d'expliquer pourquoi il y a beaucoup de prophètes chez les enfants d'Israël, et il a mit en exergue « la générosité de cette ethnie » c'est-à-dire les juifs et « la pleine effervescence de leur forte spiritualité ». Il a dit sur la race juive qu'elle «était descendue de l'un des fondements honorable et c’est pour cela qui elle a une vitalité étrange», et il a ajouté que « c’est une vitalité qui n’a pas d’équivalent dans les autres races. Le Guide des Frères musulmans a dit que les enfants d'Israël, sont «les héritiers du plus ancien livre connu , à quelque chose d’aussi divin que la Bible», et que les Juifs sont en « Palestine , leur pays d'origine» ! ... «Les Juifs et leur pays d’origine ... la Palestine »! Ainsi parlait le «martyr» Hassan el-Banna, et en concluant son allocution, il a fini avec cette phrase qu’aucun des écrivains « ikhoiannis » (traduction : ceux qui appartiennent aux frères musulmans égyptiens) n’avait dite ; et même le reste des courants islamistes dont les noms figurent sur le site du Ministère israélien des Affaires Etrangères, et parmi eux moi-même .
Quel auteur « ikhoianni » osera t-il critiquer son chef spirituel - et son contemporain Nabih - «Hassan el-Banna,»?

Traduction de l'arabe par Ftouh Souhail,
Tunis