Notre radio

Notre radio

26 mars 2009

« Ya Misr … » ou la nostalgie d’une Egypte disparue (2/2)

Leila Mourad et Anwar Wagdy

Sur cette photo : Mohammed Abdel Wahab et Fairouz

L'actrice Asmahan et son frère, Farid El-Atrache

Suite et fin de mon évocation d’une Egypte cosmopolite et aujourd’hui, hélas, bien disparue - alors que foulards islamiques et niqabs recouvrent d’un voile noir la plus grande partie des sourires féminins !

Sur la photo du haut, on reconnaît la diva égyptienne Leïla Mourad, avec celui qui fut son compagnon - dans la « vraie vie », Anwar Wagdy. La star adulée de la musique locale - 1.200 chansons entre 1938 et 1951 - était une juive ... Je vous invite à lire en lien l'article paru en 2001 dans la revue « l’Arche », où est évoqué la trajectoire étonnante de cette diva locale !
Sur la photo du milieu, on reconnaît plusieurs vedettes de la chanson, dont (portant un fez) le grand compositeur et musicien Mohammed Abdel Wahab, en compagnie (tout à fait à droite) d’une autre « diva », celle-là plus contemporaine, la chanteuse Fairouz - une chrétienne libanaise !
Enfin, sur la photo du bas, on retrouvera la star inoubliable Farid El-Atrache - déjà évoqué par un clip vidéo sur ce blog, voir en libellé - en compagnie de sa soeur l'actrice Asmahan, tragiquement disparue à l’âge de 26 ans dans un accident de voiture ... deux vedettes égyptiennes d’origine druze !

J.C