Notre radio

Notre radio

01 janvier 2008

Un joli sourire et plein de musique pour la nouvelle année !


Bonne et heureuse année 2008 !

Une année pleine de bonheur, de santé et de réussite, tels sont les vœux que je voudrais adresser d'abord aux lecteurs et auditeurs fidèles. Et puis aussi - parce qu'ils sont la majorité des visiteurs - à tous ceux qui ne font que passer rapidement, et qui découvriront ce post.

Une nouvelle année que je voudras fêter en musique, en compagnie de la chanteuse israélienne Sarit Hadad. Ce joli sourire, c'est elle - une information uniquement pour celles et ceux qui ne font pas encore partie de ses fans ... comme moi, et je n'ai pas honte de l'avouer !
De la musique, vous pourrez en entendre d'abord en allant sur le site youtube de cette chanteuse (adresse https://www.youtube.com/user/sarithadadofficial) : petit juke-box de ses principaux succès ; collection de vidéos ; photos ... vous aurez l'embarras du choix ! En allant également sur cette autre adresse, vous découvrirez une page du site "israel-music" dédié à l'un des albums de la jolie chanteuse, la musique se met en route directement ... et en bas de page, vous pourrez découvrir en liens d'autres "collectors", avec sur chacun une série d'échantillons de chansons.

Quelques mots à propos de Sarit Hadad, et de ce qu'elle évoque pour moi, à part le souvenir d'innombrables heures passées à écouter le 94.8 FM, la fréquence juive de Paris. Née en 1978 à Hadera, cette chanteuse "mizrahi" (orientale) élevée dans une famille nombreuse où tous les frères et sœurs étaient musiciens, symbolise d'abord la victoire du talent et de la volonté, bref la classique histoire d'une Cendrillon devenue princesse grâce à un joli timbre de voix, mais il y a plus que cela : la jeune Sarit avait une petite vingtaine d'années lorsque ont débuté pour Israël les très dures années 2000, avec les pics d'horreur de 2001 à 2003 alors que le pays était ravagé par le terrorisme. Et pourtant elle a poursuivi sa carrière, enrichissant son répertoire, embellissant son look et réunissant des foules considérables dans ses concerts ... jusqu'à Paris, où la communauté juive lui a fait un accueil enthousiaste.
En un mot, la jolie Sarit symbolise la vitalité extraordinaire du peuple d'Israël ; et ses chansons d'amour, à la thématique tellement banale et universelle, procurent l'immense bonheur en les écoutant d'oublier un moment le bestiaire peu sympathique d'un Moyen-Orient où s'agitent le chimpanzé antisémite de Téhéran et ses acolytes barbus, du Hamas ou du Hezbollah. En chantant avec elle, en vibrant sur ses chansons, c'est comme un grand bol de vitamines avalé pour bien commencer la nouvelle année !

Allez, une dernier petit cadeau pour finir ce post : le clip de son dernier tube, "Alecha ve Alay" ("A propos de toi et moi") ... où la jeune israélienne vient nous conter - quelle drôle de découverte ! - que les jeunes couples flirtent ou se déchirent de la même façon, à Tel Aviv comme à Paris ou New-York ... et à Tunis comme à Beyrouth !

J.C



sarit hadad - Alecha Ve Alay par