Notre radio

Notre radio

23 janvier 2008

Que se passe-t-il en Mauritanie ? Ould Saleck El Arby sera mon invité le 27 janvier


Dimanche prochain, j’aurai le plaisir de vous faire voyager, par la voie des ondes, dans un pays musulman bien méconnu : la République Islamique de Mauritanie !

Cet immense pays désertique, d’environ un million de kilomètres carrés et peuplé seulement de 3 millions d’habitants, a le triste privilège de se trouver à la charnière entre le Maghreb arabe et l’Afrique noire : des milliers de kilomètres de frontières, presque totalement poreuses (voir la carte), qui sont autant de points de passage possibles pour des groupes armés cherchant à déstabiliser le pays. La Mauritanie est un « état tampon », dont les frontières ont été tracées au double décimètre par le colonisateur français qui souhaitait, au moment de son indépendance en 1960, séparer l’Afrique Noire - avec le Sénégal au Sud et le Mali à l’Est - et l’Afrique du Nord, avec deux puissants voisins, le Maroc et l’Algérie. Mais, au-delà d’une naissance difficile et de la géopolitique régionale compliquée, la Mauritanie a été brutalement placée sous les projecteurs de l’actualité il y a quelques semaines, lorsque à la veille de Noël, une famille de touristes français a été décimée par une attaque terroriste d’Al-Qaïda. Suite à cet attentat, le rallye du Dakar a été brutalement annulé. Depuis, l’enquête a été très rapide, deux des assassins en fuite ont été arrêtés, mais ces évènements font craindre que la région du Sahara, et au-delà toute l’Afrique subsaharienne, soit maintenant soumise à une déstabilisation terroriste.

J’ai fait la connaissance de Monsieur Ould Saleck El Arby lors d’une conférence de Malek Chebel à propos de son livre « L’esclavage en terre d’islam » (Éditions Fayard), un livre dont hélas la campagne de « com » est terminée ... et l’auteur est fort pris : j’espère, soit dit entre parenthèses, évoquer à fond et à nouveau ce sujet à la fois sur le blog et dans mon émission.
Mais revenons à mon prochain invité ! Politologue, Président de la section « Europe » de l’association « SOS - Esclaves », Ould Saleck El Arby est d’abord un militant des droits de l’homme dans son pays, hélas marqué pendant longtemps par l’esclavage - car historiquement, une bonne partie de ses habitants noirs ou métis est issue des traites négrières qui ont sillonné depuis des siècles le Sahara.

Mais nous aborderons, outre l’esclavage, plusieurs sujets de fond qui permettront à mes auditeurs fidèles de découvrir un pays mal connu :

- Après cet attentat, y a-t-il un risque de contagion islamiste de la population locale ?
- Après des années de guerre sanglante dans l’ex Sahara Espagnol, comment se situe aujourd’hui la Mauritanie, face à ses deux grands voisins, le Maroc qui est plutôt soutenu par la France, et l’Algérie, qui est plutôt soutenu par la majorité des états africains ?
- Comment interpréter ce qui se passe en ce moment dans l’Afrique subsaharienne, de la Mauritanie au Tchad en passant par le Niger : est-ce que c’est un choc entre monde arabe et Afrique noire ? Est-ce que c’est un nouveau front entre les islamistes et les pro-occidentaux ? Est-ce que ce sont des conflits économiques ?
- La Mauritanie entretient (fait mal connu) des relations diplomatiques avec l’état d’Israël, c’est un des trois membres de la Ligue Arabe à les avoir maintenues malgré la détérioration de la situation au Moyen Orient : cela est-il accepté par la population ?
- Pays dont la population est composite, elle a connu des massacres contre les Noirs il y a une vingtaine d’année : va-t-elle enfin connaître à la fois la paix civile et la démocratie ?

A dimanche prochain, pour une émission hors des sentiers battus !

J.C