Notre radio

Notre radio

09 janvier 2008

La fraternité face à l’antisémitisme : Didier Bourg et Emile Moatti seront mes invités le 13 janvier

Manifestation pro palestinienne le
7 octobre 2000, Place de la République,
Paris
(photo tirée du numéro 1 des "Etudes du CRIF")

Rarement une émission de ma série aura été ainsi conçue dans l’urgence ... Fin novembre, on s’en souvient, un ministre algérien se livrait à une violente diatribe antisémite à quelques jours de la visite de Nicolas Sarkozy : ce « clash » a donné lieu, sur le blog, à une série d’articles publiés début décembre. Parmi eux, la reprise d’un communiqué remarquable publié par une association dont j’ignorais l’existence, la « Fraternité musulmane contre l’antisémitisme » (relire l'article en lien). Et j’ai tout de suite eu envie de connaître et d’inviter sur Judaïques FM son président, Didier Bourg, que j’ai pu enfin rencontrer entre Noël et Jour de l’An !Enseignant, issu d’une famille chrétienne pratiquante, il s’est converti à l’islam il y a près de vingt ans, attiré comme beaucoup de jeunes intellectuels par la mystique soufie. C’est aussi un « confrère » dans les médias, puisque, en dehors de l’éducation nationale il trouve le temps de participer à la série « Vivre l’islam » sur France 2, réalisant des reportages et des entretiens. Il a donc sur l’univers des Musulmans de France un regard à la fois affectueux et lucide. Et ce qu’il m’a dit en aparté sur la banalisation des sentiments anti-juifs dans ces milieux, m’a conforté sur la nécessité de le faire entendre, très vite, par nos auditeurs !

Invité avec lui, mon vieux « complice » Emile Moatti, qui n’a pas eu depuis longtemps l’occasion de s’exprimer sur Judaïques FM. Nos auditeurs - et au-delà, tous ceux qui lui vouent une admiration méritée - savent qu’il a choisi, depuis plus de trente ans, la voie longue et difficile du dialogue inter religieux pour combattre les préjugés. Mais cette voie est-elle suffisante, vu la gravité de la situation ? Ce sera un des sujets débattus lors de la prochaine émission.

Bien d’autres questions seront posées ... ainsi :

- Nicolas Sarkozy a-t-il suffisamment réagi face aux insultes antisémites qui l’ont visé ?
- Cet antisémitisme en provenance de l’Algérie est-il vraiment surprenant ?
- Pourquoi a-t-il été jugé nécessaire de créer une association à la fois musulmane et dédiée uniquement à la lutte contre l’antisémitisme ?
- Quelles sont les racines de cet antisémitisme particulier, sont-elles d’ordre religieux, politique ou culturel ; ou toutes en même temps ?
- La « Fraternité musulmane contre l’antisémitisme » reconnaît pleinement le droit d’Israël à l’existence et à la sécurité ; les autres associations dédiées au dialogue (en particulier la « Fraternité d’Abraham » dont Emile Moatti est le délégué général) ne sont-elles pas trop frileuses sur ce sujet, ou au contraire, faut-il éviter « de verser de l’huile sur le feu » ?

Un débat passionnant que j’espère vous serez nombreux à suivre dimanche prochain !

J.C