Notre radio

Notre radio

17 février 2008

Semih Vaner, in memoriam

Semih Vaner

C’est avec tristesse que je viens d’apprendre le décès, mardi dernier après une longue et pénible maladie, de Semih Vaner, directeur de recherche au Centre d’Études et de Recherche Internationale (CERI), et spécialiste de référence de la Turquie, son pays natal.

Le site « Turquie européenne » rapporte sa disparition, dans un court article que je vous invite à lire en lien . En cliquant ci-dessous sur le libellé à son nom, vous pourrez découvrir ou relire la présentation que j’avais publiée sur le blog à l’occasion de ma dernière émission avec lui : je l’avais intitulée « Pour la Turquie dans l’Union Européenne », et en écoutant l’enregistrement sur le podcast associé, vous pourrez réentendre cette voix, aujourd’hui disparue, défendre avec talent et conviction la candidature turque. Ferme dans son propos, Semih Vaner était par ailleurs un homme d’une grande courtoisie, associée à une simplicité rare pour un intellectuel dont l’œuvre (livres et articles) était considérable. Ces qualités, j’avais pu m’en rendre compte en préparant avec lui les deux émissions de ma série où il fut mon invité, en avril 2003 et en octobre 2005.

Les années passent trop vite, et le temps me manque toujours, hélas, pour rendre compte de tous les ouvrages intéressants qui traitent du Monde musulman ... Semih Vaner m’avait fait parvenir un ouvrage collectif qu’il avait dirigé (« la Turquie », éditions Fayard - CERI), livre dont j’avais parlé sur le blog en mars dernier, à l’occasion du mois spécial consacré à ce pays (lire ici).
Hélas, je n’aurais donc jamais l’occasion d’en parler avec lui.

J.C