Notre radio

Notre radio

28 février 2006

Youssouf Fofana n'est pas l'Afrique

Manifestant tenant à la main la "une" du journal "Actualité Juive",
marche pour Ilan Halimi, photo AP, 26/02/06

Nous avons tous été scandalisés par l'indécente interview du monstre de Bagneux, diffusée sur i.télévision. La famille d'Ilan Halimi (Z"L) a fait savoir, par la voix de son avocat, combien la choquait son indifférence au malheur dont il est responsable. Circulent également dans nos boites e-mails des photographies de Youssef Fofana dans le locaux de la police d'Abidjan, sourire aux lèvres et faisant même le "v" de la victoire ... prions pour que la justice ivoirienne ne traine pas les pieds face à la demande d'extradition, et pour que le "cerveau" du gang des barbares soit très rapidement jugé dans notre pays !

Reste que, au delà de l'irréparable martyre d'Ilan, Fofana l'assassin aurait complètement gagné s'il parvenait, en plus, en tracer une frontière de sang et de haine entre Juifs et Noirs. N'oublions pas que sa bande de malfrats était constituée de "blacks-blancs-beurs", unis dans un même délire à la fois criminel et antisémite. Comme l'a si bien dit mon invité de dimanche dernier, Lucien Samir Arezki Oulahbib (voir l'article sur le blog), leur univers moral proche du zéro absolu se situe entre Mad Max et Ben Laden. Rien n'est plus nécessaire, pour isoler ces haineux, que de diffuser largement une belle photo comme celle que je publie, trouvée sur le site du "Haaretz" le soir de la manifestation. Merci au CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires) d'avoir publié un communiqué de solidarité avec la communauté juive, et d'avoir participé à la marche du 26 février. Remarqués aussi à la manifestation, le drapeau berbère du "Congrès Mondial Amazigh" (j'ai pu bavarder un moment avec leur représentant), et la grande banderole de "L'Amitié judéo-musulmane de France".

J.C