Notre radio

Notre radio

06 février 2006

Un blogueur iranien visite Israël !

Invitation à une rencontre avec le célèbre blogueur iranien Hossein Derakshan, Université de Tel Aviv
(illustration tirée de son blog "Editor : myself")
Blog en stock
http://hoder.com/weblog/

J'ai découvert grâce à la "newsletter" de l'Ambassade d'Israël à Paris (livraison du 2 février), cette information peu banale. Le plus célèbre des "blogueurs" iraniens, Hossein Derakhshan qui vit en exil au Canada à Toronto, vient de faire une visite de quelques jours en Israël, pays désigné (et en quels termes !) comme l'ennemi à détruire dans son pays. En le faisant, il sait qu'il ne pourra plus jamais retourner à Téhéran, du moins tant que le régime "nazislamiste" restera au pouvoir. Ci-dessous de larges extraits de la traduction française de l'article paru dans le journal "Jerusalem Post".

Les rues de Jérusalem ont connu cette semaine une visite très exceptionnelle : celle de Hossein Derakhshan, Iranien de 31 ans, connu parmi des milliers de jeunes Iraniens à l'intérieur et à l'extérieur du pays grâce à son Web log, ou blog (journal intime sur Internet), qui porte le nom de " Editor : Myself ". Sa venue en Israël, il le sait, risque de lui barrer toute future rentrée en Iran. " Mais cela en vaut la peine ", dit-il lors d’une interview accordée au Jérusalem Post dans un restaurant de la rue Jaffa à Jérusalem.
Il est venu avec une mission. Il veut stopper une éventuelle attaque israélienne en Iran et il veut que les Iraniens comprennent que " les Israéliens ne sont pas le diable ". " Je suis venu ouvertement en Israël, ajoute-t-il, pour briser un grand tabou et pour être un pont entre les peuples iranien et israélien ". Il combat la manipulation faite par le gouvernement iranien et les attitudes déshumanisantes des médias. " Les Iraniens ne sont pas tous des Ahmadinejad " dit-il. Selon lui, " les Iraniens essaient de présenter le peuple israélien comme mauvais, et l'Occident essaie de comparer tous les Iraniens à Ahmadinejad ". Mais en fait, " très peu d'Iraniens le soutiennent " et " le peuple était vraiment en colère quand il a dit ces choses sur Israël ".

Derakhshan se sert aussi de son blog pour critiquer le régime iranien et pour prôner un changement démocratique dans le pays. Pour lui, en tant que " journaliste citoyen ", sa visite en Israël est une démarche très significative. Il a passé la semaine depuis son arrivé à parler aux Israéliens, apprendre ce qu'ils pensent de l'Iran et dialoguer avec eux.

A Téhéran, il était parmi les millions d’Iraniens ayant voté pour le premier leader réformiste du pays, Muhammad Khatami, et écrivait régulièrement pour un journal réformiste. Suite à la censure de telles publications depuis 2000 et la crise économique profonde à laquelle la jeunesse iranienne est confrontée, Derakhshan a décidé d'immigrer vers le Canada où il a créé son blog en 2002, incitant d’autres Iraniens à faire de même. On estime aujourd'hui qu’il y a quelque 700.000 bloggeurs iraniens, tant à l'intérieur de l'Iran qu'en diaspora.

Pour ceux qui lisent l'anglais, je vous invite vivement à lire les nombreux "posts" consacrés à cette visite à l'adresse publiée ci-dessus, et à en savoir plus sur ses rencontres avec des Israéliens. Exceptionnelle aussi la liste d'adresses de "blogueurs" iraniens donnée sur son propre blog !

J.C