Notre radio

Notre radio

21 février 2006

Le premier crime antisémite français depuis 60 ans


Ilan Halimi (Z"L), photo publiée aujourd'hui
sur le site du journal israélien "Haaretz"

D’abord, qui que vous soyez, lecteurs de France ou d’ailleurs, quelle que soit votre origine, un geste, un simple geste qui vous prendra quelques secondes : vous pouvez exprimer votre horreur vis-à-vis du premier crime purement antisémite sur le territoire national depuis 60 ans. Il suffit d’aller à l’adresse : http://www.col.fr/bougies/. En laissant simplement votre nom, vous rejoindrez les centaines, puis les milliers d’hommes et de femmes qui disent non à la barbarie ; et l’expriment en faisant vibrer une pauvre petite bougie virtuelle sur la toile ...

Ensuite, après ces quelques instants d’émotion, vous pourrez canaliser votre colère et trouver la force de réfléchir, en lisant le très bel éditorial d’Elizabeth Schemla, publié sur proche-orient.info aujourd’hui, cliquer ici. J’en reproduis un extrait : 
"En réalité, l'assassinat épouvantable de ce jeune juif marque l'étape suivante et pourtant annoncée d'une guerre déclarée à la société française (...) Cette guerre est le fait des gangs noirs - comme celui dirigé par Youssef Fofana qui a torturé et assassiné à petit feu Ilan -, et des gangs maghrébins. Ils terrorisent les cités, tiennent les trafics, violent les filles, entraînent les gamins dans la drogue et au maniement des armes. Beaucoup adoptent l'islam radical parce que ses visées, ses méthodes, sa littérature et ses fatwas confèrent alibi et héroïsme à leur violence barbare. Mais Ilan est mort aussi parce que depuis des décennies une irresponsabilité généralisée a permis que l'on présente de façon incantatoire au peuple français une version tronquée de la réalité sociologique. Et depuis cinq ans, une version nom moins tronquée des événements proche-orientaux."

Et enfin, si vous aussi vous en avez assez des informations tronquées à la télévision, voici une information (dépêche AFP), reproduite sur beaucoup de sites web, publiée sur celui de "Libération" par exemple - mais complètement passée sous silence aux 20 heures de TF1 et France 2 !
"Des documents pro-palestiniens et salafistes ont été retrouvés lors des perquisitions menées dans le cadre de l'enquête sur le meurtre d'Ilan Halimi, a annoncé mardi à l'Assemblée nationale le ministre de l'Intérieur, Nicolas Sarkozy, qui a demandé de rejeter tout "amalgame". "La vérité c'est que lors des perquisitions ont été découverts des documents de soutien au Comité de bienveillance et de secours aux Palestiniens ainsi que des prescriptions de caractère salafiste", a déclaré Nicolas Sarkozy. "Cette vérité ne doit susciter ni amalgame, ni haine, ni crainte. L'amalgame serait particulièrement odieux pour la mémoire d'Ilan", a ajouté le ministre."

Les lecteurs du blog comme les auditeurs fidèles de l’émission savent que je n’ai jamais fait d’amalgame entre les voyous des cités et la communauté musulmane de France dans son ensemble, ou entre les peuples arabes et les foules fanatiques qui s’expriment en leurs noms. Mais il y a maintenant une manière très simple pour les Musulmans de France de refuser "l’amalgame" : c’est de venir manifester avec le reste des composantes de notre pays, à Paris ce dimanche à 15 heures. Nous n’étions que quelques milliers de Juifs, anonymes et presque tout seuls, à défiler en famille et sous la pluie boulevard Voltaire le 19 février : nous attendons maintenant la foule de nos compatriotes, de tous nos compatriotes.

J.C