Notre radio

Notre radio

18 janvier 2006

Tzipi Livni, nouveau Ministre des Affaires Etrangères d'Israël



La ministre Tzipi Livni
Source : site du Keren Hayessod

Cette jolie jeune femme, née en Israël en 1958, était ministre de la justice. Indépendamment de l'état de santé du Premier Ministre Ariel Sharon (dont elle était très proche), le gouvernement actuel se trouvait en état d'implosion, avec le départ des travaillistes sur décision d'Amir Peretz, puis celui du Likoud sur décision de Benyamin Netanyahou. Elle devient ministre des affaires étrangères, et elle conservera sans doutes ce poste en cas de victoire du parti Kadima mené par le Premier Ministre par intérim Ehud Olmert.

A noter son interview sur le conflit israélo-palestinien dans l'édition datée du 15 janvier du journal "Le Monde", où elle donne des réponses empreintes de réalisme. En particulier, l'extrait suivant où elle met en avant une angoisse existentielle pour son pays, régulièrement oubliée par les grands médias nationaux qui posent uniquement le conflit en termes de "territoires occupés" :
"Beaucoup de facteurs influent sur ce processus. Par exemple, la mondialisation. Elle pose le problème de l'équilibre entre les valeurs qu'elle génère et les valeurs nationales. Là, nous avons un problème face à la communauté internationale. On assiste à un phénomène de délégitimation croissante d'Israël. A quoi est-il dû ? L'Europe, par exemple, essaie depuis cinquante ans de construire quelque chose au-dessus de l’État-nation. Nous, au contraire, voulons assurer la spécificité juive de notre État. Or, désormais, on entend des gens dire : "Finalement, pourquoi n'y aurait-il pas qu'un seul État ici ? Au fond, le judaïsme n'est qu'une religion..." La mondialisation génère de fortes pressions contraires aux États-nations et des mouvements d'auto-préservation nationale. De ce point de vue, je suis parvenue à la conclusion que, sur le plan international, plus le conflit israélo-palestinien se prolonge, moins le temps joue en notre faveur. D'un côté, il faudrait attendre que les Palestiniens nous reconnaissent vraiment comme État juif, de l'autre, le temps est contre nous."

Pour ceux qui voudront tout savoir sur la nouvelle Ministre des Affaires Étrangères, voir la très complète présentation de Marc Tobiass sur le journal en ligne "proche-orient.info". Et j'en profite pour saluer le retour depuis dix jours de ce site de référence, en lien permanent sur le blog !

J.C