Notre radio

Notre radio

01 janvier 2007

Meilleurs voeux pour 2007 !


Bonne et heureuse année, amis Internautes.

Comme vous le voyez, j'ai repris la sympathique habitude de sortir les coupes de champagne pour "trinquer" symboliquement lors des évènement heureux ... Je ne sais pas combien d'entre vous seront bien réveillés ce 1er janvier, ou si vous aurez envie de venir à cette adresse qui vous devient, peu à peu familière. Tchin-tchin à tous ceux qui liront cette carte virtuelle !

Je ne vais pas commencer l'année en faisant (un peu) trop long, comme j'en ai la mauvaise habitude. Juste quelques mots, alors que le blog va fêter fin février ses deux ans.
Vous étiez environ mille à le lire chaque mois au début de l'année 2006, vous êtes maintenant trois fois plus nombreux ; parmi vous, une vingtaine arrivant chaque jour directement à l'adresse, preuve qu'un "audimat" régulier s'est constitué, que je dois maintenant développer d'avantage.
Cette audience en hausse est peut-être due à la réactualisation permanente, et je n'ai guère chômé l'année dernière : 252 publications, soit presque 5 par semaine périodes de repos comprises : ce n'est pas mal comparé à d'autres blogs (et je vous recommande à nouveau de naviguer  parmi les liens permanents mis à jour récemment). 2006 a été l'année où le blog est vraiment devenu un vrai outil multimédia : émissions podcastées, vidéos diverses mises en ligne, et je vous promets d'ajouter beaucoup, beaucoup de contenu à voir et/ou écouter en 2007.
Vous avez vu aussi la page d'accueil s'enrichir de "gadgets" sympas au fil des mois toute l'année dernière : deuxième promesse, enrichir encore plus le blog, en vous rappelant prochainement les fonctions des différentes icônes.

Reste le fond au delà de la forme : le blog, comme l'émission de radio dont il est le support, n'est qu'un modeste reflet de l'actualité, celle du monde musulman qui se confond avec celle du monde tout court avec la mondialisation des conflits ... et de l'info sur la Toile. 2006 n'aura pas été de ce point de vue une bonne année, avec des horreurs comme la deuxième guerre du Liban, l'assassinat d'Ilan Halimi, la victoire électorale du Hamas ou la "conférence" négationniste de Téhéran. Souhaitons des titres plus gais en 2007. Et que les hommes de bonne volonté, de toutes origines et religions, prennent un peu plus le dessus sur le fanatisme et la barabarie.

J.C