Notre radio

Notre radio

21 octobre 2006

Flotte, flotte petit drapeau ...

Entrée d'une mosquée, Damas, février 2006

D’abord quelques mots à propos de l’étrange illustration choisie pour ce post un peu léger.

Au début de l’année, la Syrie « laïque » dirigée par la Assad Corp. (activités : dictature, complots et sièges sociaux pour terroristes en tous genres) avait été en première ligne pour les manifestations « spontanées » après l’affaire des caricatures de Mahomet. Acte de gloire particulier, l’incendie de l’ambassade du Danemark à Damas - et celui du consulat à Beyrouth, par tout ce que le Liban devait compter de sbires à la solde de l’ex-occupant. Mais cela ne suffisait pas. Les foules débiles - qui semblent tellement heureuses de pratiquer l’autodafé de drapeaux - se lasseraient-elles de cet ersatz de bûchers pour humains ? Une autre pratique se répand maintenant au Proche-Orient, de Damas à Gaza : celle des pavillons étrangers pris pour paillasson ; comme cela, le plaisir de fouler au pied l’infidèle, le mécréant, le grand Satan américain ou le petit Satan israélien peut durer plus longtemps ... Et c’est ainsi donc, que furent placés à l’entrée d’une mosquée de la capitale syrienne cinq drapeaux, histoire de punir symboliquement les Danois (premiers à avoir publié les caricatures dans un modeste hebdomadaire), les Norvégiens (qui les avaient repris), les Français (pour cause de publications dans « France-Soir » et « Charlie-Hebdo ») ; quand aux drapeaux américain et israélien, leur présence obligée et en toute circonstance fait partie du rituel !

Mais revenons aux drapeaux qui s’alignent sur le blog, grâce au logiciel « Neocounter » : ils témoignent maintenant de visites en provenance de plus de 100 États indépendants, 106 exactement au 20 octobre (à ne pas confondre avec les « countries » enregistrés par le compteur, voir explications dans le post du 16 septembre).
Des États représentant largement chacun des cinq continents et dont le nombre me rend très fier, car ils témoignent d’un beau rayonnement sur la Toile ! Si vous avez tout oublié en géographie ou si vous êtes un peu curieux, une astuce du blog (au cas où vous ne l’auriez pas découverte tous seuls ...) : en déplaçant la souris et en plaçant l’index sur chaque drapeau, vous verrez apparaître sur la gauche la carte du pays correspondant, et même ses voisins ce qui vous permettra de bien le situer. Mais revenons à ces 100 « bougies » que l’on peut vraiment fêter. Même avec une dénomination aussi connotée que « rencontrejudaiquesfm », même en ne correspondant pas à la sensibilité de beaucoup d’entre vous, amis visiteurs (je pense par exemple aux hits en provenance du Maghreb à partir de la recherche « video Nasrallah »), je suis à chaque fois heureux et ému à la fois en enregistrant des « hits » depuis des milliers de kilomètres. Parfois, il s’agit d’anonymes que l’on devine très proches ... comme ceux qui ont tapé « Shana Tova » sur Google, depuis l’Ukraine, puis la Georgie, quatre-vingt-dix-neuvième et centième pays qui sont venus s’ajouter dans la colonne aux drapeaux. Souvent, il doit s’agir de visiteurs qui ne sont ni Juifs, ni Musulmans, ni même d’une quelconque religion, mais qui ont trouvé sur un sujet donné un élément de réponse sur cette adresse : je pense ainsi à deux visiteurs venus de la lointaine Amérique Latine, et qui m'ont permis de "hisser le pavillon" du Pérou et de l'Uruguay !
Comme on dit en hébreu, « Barouh aba » : soyez tous les bienvenus, ici tous les drapeaux flottent fièrement dans le vent du Web, même ceux « des ennemis d’aujourd’hui » (déjà 16 pays de la Ligue Arabe sur 22 représentés, plus le pavillon de la république islamique d’Iran) : je n’ai pas l’esprit aussi bas que ceux qui trouvent drôle la photo !

J.C 

Nota de Jean Corcos ajouté le 8 janvier 2015
Hélas, le logiciel Neocounter n'existe plus, et les visiteurs présents ne pourront plus visualiser ce "tour du monde virtuel" que j'ai eu le plaisir, souvent, de faire par le passé. Cependant, j'ai laissé cet article ou d'autres qui évoquent cet ancien "compagnon" du blog.