Notre radio

Notre radio

29 mai 2006

La presse arabe : langue de bois ou reflet de l'opinion ? Chawki Freïha sera notre invité le 4 juin

Tous les abonnés de l'excellent journal en ligne proche-orient.info (en lien permanent sur le blog) peuvent avoir une source exceptionnelle d'informations grâce à la "revue de la presse arabe". Celle-ci est réalisée par Chawki Freïha, journaliste d'origine libanaise qui analyse les articles les plus percutants et en donne une traduction condensée. J'aurais le plaisir de l'avoir pour invité le 4 juin prochain.

Cela sera l'occasion d'aborder un nouveau volet de notre approche sociétale du monde arabe. Car en France, en Europe, on ne connaît pas grand-chose de l’opinion publique dans ces pays : on ne voit, de temps en temps, que des images de foules hurlant leur colère - par exemple à l’occasion de l’affaire des caricatures de Mahomet - et il en ressort l'idée, un peu simpliste, d’une « rue arabe » unanime dans sa colère anti-occidentale. Pourtant il existe d’autres canaux pour connaître cette opinion, comme l’écoute des télévisions - proche-orient.info offre d’ailleurs une veille remarquable des télés arabes. Et puis il y a la presse écrite, c’est normalement, dans des démocraties parfaites - ce que ne sont pas malheureusement pas la plupart des états arabes -, un espace de recul ou d’analyse si les journaux remplissent leur rôle ; mais c’est aussi, hélas, une manière de perpétuer une vision figée du monde, de faire de la propagande ou de cultiver les rancœurs. Nous ferons ainsi un petit voyage : presse arabe "internationale" publiée à Londres ; presse du Maghreb qui oscille entre une timide ouverture au Maroc ou une répression en Algérie ; presse libanaise qui a payé très cher son soutien à l'indépendance face au "parrain" syrien ; presse égyptienne qui oscille entre professionnalisme et délires populistes ; et puis, de plus, en plus, les sites Internet et les blogs qui sont autant d'espaces de liberté. Et nous essayerons, ainsi, de répondre à la question : la presse arabe, langue de bois ou reflet de l'opinion ?

J.C