Notre radio

Notre radio

21 mai 2006

Une action humanitaire - ou un geste politique ?

Accueil de Tarek Abou Rajab,
point de passage d'Erez, 20 mai 2006
(photo Reuters)
Photo pas vue

Il s'appelle Tarek Abou Rajab, c'était le responsable des services secrets palestiniens à Gaza ; un proche du président de l'Autorité, Mahmoud Abbas. Depuis plusieurs semaines, la situation est explosive là bas, et les observateurs craignent une véritable guerre civile entre les milices du gouvernement Hamas et les forces de police liées au Fatah, le grand perdant des élections. Suite à un attentat, Tarek Abou Rajab a été très grièvement blessé. Et c'est ... en Israël, à l'hôpital Ichilov de Tel Aviv, qu'il a été conduit pour être soigné. D'où cette étonnante photo, qui mérite de figurer dans la galerie des "pas vus". Peut-être parce qu'elle ne cadre pas avec l'image "de méchant" trop systématiquement accolée à l'état juif. Ou peut-être aussi, parce qu'elle illustre les relations qui sont conservées avec l'entourage de Mahmoud Abbas, ce qui apporte un peu d'optimisme pour l'avenir.

J.C