Notre radio

Notre radio

26 mars 2017

Le dernier jour du café Prague à Téhéran



Delphine Minoui tient un blog consacré à l'Iran, et qui est hébergé par le journal "Le Monde". Journaliste, elle a été correspondante à Téhéran de France Inter, France Info et du Figaro. Elle s'est intéressée, au delà de la politique, des tensions et aspirations de la jeunesse iranienne, qui vit depuis près de 40 ans dans l'ambiance étouffante d'une théocratie islamique.

Les cafés sont un des rares endroits publics où un semblant de liberté pourrait exister. Or le pouvoir impose des règles strictes : éclairage aveuglant, et surtout caméras de surveillance utilisées par la police. Parmi ces établissements, le "Café Prague", fréquenté par des étudiants, des intellectuels, des photographes, des gauchistes variés depuis 2009.

Ce café ayant refusé les caméras a du fermer ses portes, et Delphine Minoui le raconte


Elle donne aussi dans cette publication  le lien sur une série de photographies à la fois tristes (on voit ainsi certains clients pleurer le dernier jour d'ouverture), et en même temps pleines d'espoir : en voyant cette jeunesse, filles aux cheveux presque découverts, garçons jouant de la guitare, on se dit qu'un jour viendra où ils seront eux aussi parfaitement libres.





JC