Notre radio

Notre radio

11 octobre 2011

Tunis : salafistes, antisémites ... même combat !


Hier je publiais un article de Souhail Ftouh, reçu il y a déjà quelques semaine et qui évoquait le programme du principal parti islamiste de Tunisie, Ennahda. Mais, même si cette succursale locale des Frères Musulmans a une audience inquiétante à quelques jours des élections du 23 octobre, elle est dépassée sur le terrain par plus radicaux qu'elle : et ceux-là affichent, de manière ouverte, un antisémitisme aussi répugnant que stupide.

La presse internationale s'est émue, dimanche dernier, des manifestations violentes de salafistes, ayant envahi la faculté des lettres de Sousse, pour protester contre l'interdiction d'étudiantes portant le niqab ; puis, ayant voulu incendier les locaux de la chaîne de télévision privée "Nessma TV", coupable d'avoir projeté le film "Persépolis" de la franco-iranienne Marjane Satrapi, dessin animé critiquant le régime des Ayatollahs. Sur ces évènements, lire cet article publié sur le site de RFI.

Mais - est-ce parce que le sujet gêne le "politiquement correct" ? Est-ce parce que, finalement, les appels à la haine contre les Juifs - pardon, les "Sionistes" - sont devenus tout à fait naturels lorsque ce sont des Musulmans qui les font ? Personne ne relève jamais le lien direct entre islam radical et antisémitisme ... et pourtant, il est tellement évident ! Ainsi, voici l'illustration de la page du groupe FaceBook rassemblant les ennemis de "Nessma Télé" : l'étoile bleue à six branches d'Israël : bon sang mais c'est bien sûr ! Mais que pourraient imaginer d'autre ces minus apprentis incendiaires ?

Sur ce lien, pour les inscrits sur F.B, la page où j'ai trouvé cette illustration. A noter aussi - et cela fait plaisir - que des Tunisiens se sont inscrits pour défendre cette chaîne de télévision, et le disent !

J.C