Notre radio

Notre radio

13 mars 2011

Quand Le Pen soutenait l'Iran et le Hamas ...

Encore la famille Le Pen, mais cette fois-ci le père ... Alors que l'invitation avortée de sa fille Marine par nos confrères de Radio J a tellement remué les consciences - l'UEJF organise une manifestation ce lundi sur le thème "Pas une voix juive pour le Front National" -, alors que le débat interne à la communauté a révélé qu'une frange se laissait séduire, il n'est pas inutile de rappeler une vérité fort peu médiatisée : l'extrême-droite française est viscéralement "antisioniste", et ne se démarque guère de l'extrême-gauche quand il s'agit de prendre le parti de l'Iran ou du Hamas !

Les Juifs les plus jeunes ou les moins cultivés auront oublié le soutien de Jean-Marie Le Pen à Saddam Hussein, et son opposition à la Guerre du Golfe en 1991 ; ou son appui aux islamistes du F.I.S lors de la guerre civile en Algérie, quelques années après. Mais peu lui demandent des comptes pour ses invitations régulières à l'Ambassade d'Iran à Paris : écoutons-le dans cette interview savoureuse, où il répond à une femme en hijab. Détail encore plus savoureux, cet entretien a été réalisé par le "Centre Zahra", présidé par le tristement célèbre Yahia Gouasmi, fondateur avec Dieudonné du "Parti antisioniste" !

J.C