Notre radio

Notre radio

31 mai 2009

15 à 20 % des visiteurs de mon blog sont des antisémites !

Exemple de recherche sur Google, à propos de Laurent Fabius

J’ai découvert, grâce à une récente « newsletter » du CRIF, cet article publié sur le site de « l’Express » et intitulé « Juifs d’abord, journalistes et animateurs ensuite ? », dont je vous donne ici le lien. Il relève une curiosité malsaine de nombreux visiteurs du moteur de recherche « Google », un pourcentage considérable de requêtes s’inquiétant de la judéité possible de vedettes de la télévision.

Je vous laisse découvrir cette brève information, qui jette un peu un froid ... comme la majorité des commentaires publiés, et qui hélas - sur ce sujet précis comme sur d’autres - révèlent un public majoritairement sourd aux signaux démontrant la remontée de l’antisémitisme dans notre pays : les mêmes doivent aussi, et probablement, penser que l’on a tort de s’inquiéter de la liste « antisioniste » de Dieudonné ; ou de penser que le malheureux Ilan Halimi a été martyrisé parce que juif ; ou que les centaines d’agressions recensées comme antisémites par la police ces dernières années l’étaient bien, etc. ; avec, petite goutte de fiel toujours enrobée dans les mêmes formules, ce message subliminal ou clairement écrit : c’est au fond de la faute des Juifs qui ont tort de toujours se plaindre !

Mais il se trouve aussi que sur ce sujet précis des recherches sur les origines prétendues juives d’animateurs de la télévision - ou d’autres personnalités -, je peux prétendre à la fois à une grande antériorité par rapport à cet article de « l’Express », et à des données quotidiennes et déprimantes : grâce au logiciel «sitemeter » (la petite icône en bas de la colonne de droite du blog), je peux suivre non seulement le nombre de visiteurs, mais aussi les thèmes des requêtes lorsqu’ils proviennent d’une recherche (en grande majorité par le moteur « Google ») : or tous les jours, je note entre 15 et 20 % (parfois beaucoup plus quand ces noms reviennent en « tête de gondole » de l’actualité) de recherches associant le mot « juif » à :
- François Hollande ;
- Patrick Sabatier ;
- Thierry Ardisson ;
- Jean-Marc Morandini ;
- et deux personnalités d’origine musulmane, Roschdy Zem et Rachida Dati !

Pour le vérifier, je vous invite donc à cliquer sur ce lien permanent sitemeter (les informations sont en lecture libre), et à le vérifier périodiquement ... ce qui démontrera la mauvaise foi crasse des commentaires mentionnés plus haut.

A propos de François Hollande : j’ai publié en décembre 2006 un article relevant, déjà, des recherches sur « ses origines » : vous le lirez sur ce lien, et il figure en numéro un des recherches « François Hollande juif » sur Google.

A propos de Thierry Ardisson : je ne m’étais pas inquiété de cette « rumeur », mais les innombrables visiteurs s’interrogeant sur son imaginaire judaïté viennent en raison d'un article vieux déjà de trois ans, et où le mot « juif » était joint à son patronyme.

Pour plusieurs autres personnalités - pour lesquelles la même curiosité taraude ces « Sherlock Holmes » du Web -, l’origine de leur venue est cet article d'avril 2007, où je commençais à me rendre compte qu’il s’agissait, vraiment, d’un signal inquiétant : je vous invite à le découvrir, parce que je relevais à cette occasion des exemples de recherches haineuses ... Autre cause de succès, l’association dans le titre des mots « juifs » et « show biz » : grand impact probablement chez les cervelles de moineaux fans de Dieudonné, qui fait siffler à chaque représentation Arthur, Patrick Bruel et autres « Sionistes » !

Pour Rochdy Zem, son association au Judaïsme doit probablement faire recette auprès de la frange carrément antisémite de la jeunesse musulmane, qui doit le détester ... précisément pour les raisons motivant mes propres éloges, raisons exposées dans cet article.

Enfin, à propos de Rachida Dati, j’ai analysé longuement la folle rumeur à son sujet en juillet 2008, sous le titre : "Rachida Dati juive : elle court elle court la rumeur chez les minus !" . Une référence qui a du succès puisqu’elle m’amène quotidiennement un nouveau lot de minus, appâtés par le référencement en tête de liste sur Google.

Que répondre, enfin, à ceux qui s’indigneront de voir cataloguer comme antisémites ces milliers d’anonymes ? Une réponse simple, sous la forme de trois questions :
- Les mots « catholique » et « musulman » apparaissant aussi régulièrement sur mon blog, pourquoi ne retrouve-t-on pas de recherches associant des noms de personnalités à ces religions ?
- Pourquoi cette fascination pour des personnalités des médias ou de la politique ? N’est-ce pas parce que ce sont les figures les plus évidentes de la réussite pour ceux dont le bagage culturel est médiocre, et qui ne voient le monde qu’au travers de leur écran de télévision ?
- Et pourquoi, enfin, alors que j’ai déjà du mentionner sur mon blog des centaines d’autres noms connus, juifs ou non juifs, les recherches ne se portent-elles jamais sur des Prix Nobel, grands médecins ou scientifiques ?

La réponse est simple, même si elle est dure à avaler : ces Internautes que je suis arrivé à « tracer », sont les révélateurs des 15 à 20 % d’antisémites, effectivement recensés dans les sondages, et qui pensent que les Juifs ont trop de pouvoir et d’influence en France - précisément la clientèle qu’essaie actuellement de draguer Dieudonné pour les élections européennes !

J.C