Notre radio

Notre radio

22 mars 2015

La Grande Mosquée des Omeyyades, merveille de Damas

Vue d'ensemble de la Grande Mosquée des Omeyyades

Le tourisme en Syrie est quasiment en mort clinique, du fait de la guerre actuelle. En espérant que les combats épargneront les monuments non encore détruits - voir l'article du 9 mars -, les visiteurs reprendront après sa fin le chemin de la célèbre Mosquée des Omeyyades à Damas ; à ne pas confondre avec celle d'Alep, qui a hélas subi de terribles dommages comme illustré ici .

Edifiée dans la nouvelle capitale du Califat Omeyyade entre 706 et 715 après J.C, elle se situe à l'emplacement de l'ancienne église Saint-Jean le Baptiste, , qui elle-même avait été construite sur un ancien espace sacré romain dédié à Jupiter : un exemple, bien sûr, de la symbolique des grands édifices religieux, changeant des cultes à mesure du flux et du reflux des civilisations comme on peut le voir dans tout le bassin méditerranéen ... 

A l'intérieur du bâtiment, Reliquaire du chef de Saint Jean le Baptiste, pour l'Islam le Prophète Yahyâ ibn Zakariya, et les restes du Prophète Jonas.

Je vous invite à lire cet article pour en savoir plus sur l'histoire, très tourmentée, de cette grande Mosquée. Elle subit en effet deux incendies, l'invasion mongole et un tremblement de terre. Surtout, le dernier incendie en 1893 détruisit la plus grande partie des mosaïques de l'époque byzantine, qui décoraient tous les plafonds et murs : celles que l'on peu admirer aujourd'hui (voir photo ci-dessous) sont en grande partie des reconstitutions.

Détail des plafonds

 Vue de la cour intérieure

J.C