Notre radio

Notre radio

09 août 2006

Arabes, israéliennes, tuées par une roquette du Hezbollah

Sultana et Fadiya Juma'a
(source : site du journal "Haaretz")
Photo pas vue

Elles s’appelaient Fadiya (la mère) et Sultana (la fille) Juma’a. Elles ont été tuées, ainsi que la deuxième fille, Samira. Toute une famille du village bédouin d’Arab al-Aramshe, anéantie samedi 5 août par un tir au but d’une roquette Katioucha ... beau résultat pour les tireurs fanatiquement antisémites du Hesbollah, qui cherchent à tuer le maximum de Juifs en tirant à l’aveugle sur toute la Galilée !

En allant sur le site "walk4israel" en lien, j’ai découvert la page où est enregistrée la liste sinistre des victimes des bombardements sur Israël - et des combats engagés au Sud Liban pour faire cesser les tirs. Vous y découvrirez l’étendue des dégâts, peu rapportée par les télévisions dans leur ensemble. Vous y découvrirez aussi que plus de 20 % des civils tués sont des Arabes israéliens ... Peu étonnant, quand on sait que la majorité de cette population vit dans le Nord du pays.

Dans tous les cas, Juifs, Musulmans ou Chrétiens, tous sont les victimes de crimes de guerre délibérés, car contrairement aux « dommages collatéraux » des bombardements israéliens, ces morts sont voulus, recherchés par le Hezbollah ! Comme l’a dit le Premier Ministre Ehud Olmert, la différence c’est qu’Israël regrette les victimes civiles en face, alors que les terroristes s’en glorifient. "Le Hezbollah commet des crimes de guerre" : voilà ce qu’a conclu l’ONG des droits de l’homme « Human Rights Watch » samedi dernier ; encore une information non retenue par la plupart des médias !

J.C