Notre radio

Notre radio

11 octobre 2007

Le blog de Beni Issembert, mon "collègue" d'Infolive.tv

Blog en stock

C’est avec plaisir que je reprends, avec ce post, une rubrique un peu négligée ces derniers mois, celle consacrée aux blogs intéressants découverts au fur et à mesure de mes surfs sur la « Toile ». En général, leur présentation précède leur ajout sur la liste de mes liens permanents, liste constituant un petit « portail » à la fois sur Israël et sur le monde arabe. Je ferai une exception pour le jeune (il date de trois mois) blog de Beni Issembert, journaliste israélien de la chaîne de télévision « Infolivetv » que l’on peut visionner sur le Web (également en lien permanent) : je l’ai en effet déjà mis dans ma liste de « links ». Et il a eu, également, la gentillesse de publier la présentation de mon émission.

Ai-je besoin de le repréciser ici ? Si, pour ce qui concerne les sites israéliens (en anglais ou français) ou juifs francophones j’ai retenus clairement des sites et blogs de bords opposés - disons pour faire vite : « colombes » ou « faucons » -, c’est par souci d’un minimum d’éthique journalistique : on ne peut s’informer en ne lisant qu’un son de cloche. Cela ne signifie pas que je sois d’accord avec tout ce que les uns ou les autres publient. Cela ne signifie pas, non plus, que j’accepterais de mettre en liens des adresses où l’on lirait, de façon récurrente et obsessionnelle des propos racistes. Et, malheureusement, de telles adresses sont venues polluer le Web, probablement éditées par de très jeunes excités (on s’en rend compte à la fréquence des fautes d’orthographe ; et on s’en rend compte aussi par la pauvreté de leur contenu, constitué presque uniquement de « copiés collés » grappillés dans les mêmes sources) ... mais là n’est pas l’objet de cet article !

Beni Issembert tranche donc dans ce paysage israélien francophone, d’abord parce qu’il est un vrai journaliste. Il publie sur son blog de vraies interviews ou reportages, repris de « Infolivetv ». Parmi eux, j’ai particulièrement apprécié la série intitulée « le divan », où sont interrogés des députés originaux de la Knesset : preuve de son ouverture d’esprit, il a ainsi interrogé une député arabe chrétienne, Nadia Hilo, mais aussi le député nationaliste arabe Ahmad Tibi, personnage peu sympathique s’il en est. Beni Issembert a également aidé à faire découvrir Fayçal G., ce jeune marocain vivant à Tel Aviv auteur de « Fayce, le « je » de la paix » dont j’ai déjà parlé sur le blog (voir lien en libellé) : j’espère d’ailleurs construire une émission autour de son témoignage, assez exceptionnel.

Mais Beni Issembert ne se contente pas des reprises vidéos de la chaîne pour laquelle il travaille : également mis en ligne, et de façon assez régulière, des informations et analyses sur la situation (assez explosive) d’Israël en cette fin 2007. Et je dois avouer que, à la fois sur la forme et sur le fond, je suis la plupart du temps en phase avec ce qu’il écrit - peut-être parce que, justement, il n’a pas d’a priori idéologiques.

Enfin, une dernière précision : Beni est un parent ... d’Olivier Issembert, le jeune journaliste qui donne « les news » sur notre radio Judaïques FM !


J.C