Notre radio

Notre radio

13 juin 2010

La Franc-Maçonnerie arabe peut aider à la Paix : un appel de Jean-Marc Aractingi


J’ai fait la connaissance de Jean-Marc Aractingi suite à mes deux émissions avec Christian Lochon, à propos d’un petit livre passionnant : « Secrets initiatiques en Islam et rituels maçonniques », avec en sous-titre « Druzes, Ismaéliens, Alaouites et confréries soufies », ouvrage publié aux éditions L’Harmattan (voir en lien). Nous n’avions évoqué que rapidement le sujet de la Franc-Maçonnerie dans les pays arabes, sujet d’autant plus mal connu qu’elle fait l’objet de persécutions par les régimes autoritaires de la région ...
Responsable du site « Grand Orient Arabe » (
http://www.grandorientarabe.org/) Jean-Marc Aractingi, co-auteur avec Christian Lochon du livre précité, m’envoie un article que je me fais un plaisir de reproduire ici : en effet, il comprend un appel à la Paix et au rapprochement interreligieux qui a bien sur tout mon soutien !

Implantée dans une région frappée par la guerre et le terrorisme et profondément divisée politiquement et religieusement (Liban, Syrie, Palestine), notre Obédience qui fête cette année 2010 ses 60 ans, a su à travers ses loges (qui rappelons-le constituent un oasis de paix et de tolérance où les hommes de bonne volonté transcendent leur différences), défendre ces principes souvent au péril de la vie de ses membres.
Notre Obédience a été aussi précurseur dans des domaines qui font actuellement débat, aussi bien dans le monde maçonnique que profane, comme l’admission des femmes dans les loges, le dialogue interreligieux, la laïcité. En effet, alors que nous constatons qu’à ce jour les femmes ne sont pas admises au Grand Orient de France et autres Obédiences, nous avons, au risque d’être considérés comme une Obédience « irrégulière », opté, dès notre fondation en 1950, pour la mixité de nos membres, cela par principe d’Egalité et de Démocratie.
Oecuménique, nous avons appelé depuis notre fondation au dialogue interreligieux. Les trois grandes religions monothéistes étaient représentées dans nos différentes loges (nos Frères de confession juive, pour des raisons circonstancielles - conflit avec Israël, guerre du Liban ... - ont dû finalement émigrer vers d’autres pays).
Je rends ici hommage aux Frères et Soeurs de nos loges au Liban qui durant la guerre civile ont contribué à préserver l’entente Islamo-Chrétienne.

A ce sujet j’aimerais vous faire part d’un mail que j’ai reçu d’un ancien frère de mon Obédience :
« En navigant sur Internet je tombe sur le site du Grand Orient Arabe et trouve le nom de feu Elie Nour qui fut notre GM durant les années 1976/1977 à Beyrouth (Achrafieh / Fassouh). La guerre et les événements nous ont éloigné et nous avons du prendre le chemin de l'immigration au Canada ou nous sommes établis depuis. Feu Elie était pour nous une lumière dans le sens que l'idée du rapprochement Musulman / Chrétien était à l'époque non seulement saugrenue mais je dirais aberrante compte tenu de la situation dramatique qui existait. Je le regardais parler de la fraternité qui devait exister entre les Musulmans / Chrétiens et il en était tellement convaincu qu'il finissait par convaincre les autres frères réticents (et pour cause ...).Depuis 1977/1978 je n'ai plus eu de ses nouvelles et c'est sur votre site que j'apprends qu'il a passé à l'Orient Eternel, que son âme repose en paix, et je peux dire que s'il y avait un peu plus de Elie Nour au Liban on aurait épargné toutes les atrocités commises durant 30 ans.Je suis profondément content de savoir que tu continues à tenir la chandelle ...».

Par ailleurs, nous avons été à l’avant-garde du combat mené au Liban pour l’établissement du mariage civil, et il est impératif pour nous de poursuivre ce combat jusqu’à son aboutissement.
Dans le même esprit nous réclamons la laïcité des Etats auxquels nous appartenons. Ceci n’est pas en contradiction, comme certains qui confondent laïcité à athéisme pourraient le croire, avec nos valeurs religieuses Notre Obédience est connue aussi sous la dénomination: « Obédience Chrétienne-Musulmane ».
On peut être croyant et pratiquant et se réclamer d’un Etat laïque où chaque religion a sa place dans la société, sans pour autant que cette dernière interfère dans les affaires de l’Etat (exemple la France). Ceci évitera les différentes guerres de religions auxquelles nous assistons périodiquement dans notre région.
On nous taxe souvent de nous mêler de la politique de nos Etats respectifs, alors que dans nos loges il est strictement interdit de parler de religions et de politique.
Ceci n’est pas incompatible, puisqu’en qu’en dehors de nos loges, rien ne s’oppose à ce qu’on fasse de la politique, bien au contraire. Qui mieux qu’une loge maçonnique peut former les meilleurs Politiques ?
En effet, je crois que la Franc-Maçonnerie en est la meilleure école.
Pour nous, initiés, le fait de respecter le point de vue des autres, de les écouter en silence, de ne pas prétendre qu’on détient la seule vérité, nous amène dans les réunions politiques à garder une attitude digne, à parler sans hostilité et sans rancune à nos contradicteurs.
Notre région souffre de manque de Justice, de Liberté, d’Egalité, de Démocratie, des Droits de la Femme ... et la liste est longue.
C’est pourquoi, j’estime qu’il faut replacer la Franc-Maçonnerie au Moyen-Orient et au Maghreb dans sa lutte pour les idéaux que nous défendons, comme l’ont fait nos anciens Frères au temps de la « Nahda », ce mouvement de Renaissance des Pays Arabes et des luttes d’Indépendance.
Il s’agit pour nous d’éviter de s’accoutumer au rôle uniquement social ou caritatif où certains dirigeants et autres voudraient nous cantonner.
Afin de mener à bien ces différents objectifs, il serait temps de faire le grand nettoyage des Obédiences et Loges, déjà entamé au Liban par certains de nos anciens Frères, en fusionnant et en rajeunissant nos membres. Notre Obédience par exemple est en majorité composée de sexagénaires et le nombre d’Obédiences et de Loges au Liban est impressionnant (on compte actuellement 2500 Francs Maçons libanais appartenant à plus de 250 loges). De plus pour être crédible, il faut aussi que l’admission à l’initiation soit très stricte, retrouvant ses principes d’origines, refusant tout clientélisme et affairisme, tels qu’ils se pratiquent couramment aujourd’hui dans plusieurs de nos Obédiences et Loges.

Aux Frères et Soeurs des autres Pays Arabes et Musulmans qui subissent l’intégrisme musulman et à qui on interdit d’avoir des loges dans leurs pays respectifs, alors qu’il y a peu de temps, avant la création de l’Etat d’Israël, ils constituaient les élites et les équipes dirigeantes, ils ne doivent pas perdre espoir.
En effet, nous voyons se constituer des groupes d’émigrés originaires de ces pays, qui se manifestent sur Facebook et autres lieux de rencontres, appelant au réallumage d’anciennes loges ou à l’ouverture de nouvelles, même si dans un premier temps, elles restent discrètes et secrètes.
Je ne peux que les encourager et c’est en partie pour cela que j’ai créé, en Février 2009, le site d’Etude et de Recherche sur le Monde Maçonnique Arabe et Musulman du Grand Orient Arabe : le http://www.grandorientarabe.org/ , qui se veut être la vitrine de cette franc-maçonnerie.
Ce site connaît un succès indéniable, puisque le nombre d’internautes qui sont connectés quotidiennement et de fans sur Facebook est en constante progression (plus de 60.000 internautes en un an et plus de 700 fans sur Facebook).
Ces chiffres ne peuvent que me réconforter dans la poursuite de cet objectif.
A Paris en Novembre 2010, pour les 60 ans de notre Obédience, j’appelle à l’organisation d’un colloque qui regrouperait les Obédiences et les Loges des Pays Arabes et Musulmans et autres « Frères », afin de faire le point sur la franc-maçonnerie dans cette région du monde.
J’aurais besoin pour cela de vos idées que vous pouvez me donner en écrivant à : info@grandorientarabe.org

Enfin mes voeux vont à mes Frères palestiniens qui dans leurs différentes loges travaillent inlassablement depuis des années pour qu’un accord de paix équitable avec les Israéliens, basé sur les principes que nous défendons, voie le jour. Nous sommes à leur disposition pour les aider dans cet objectif.Incha’Allah que l’An 2010 soit l’Année de la Paix et de la Fraternité entre les peuples de cette terre, berceau du Judaïsme, du Christianisme et de l’Islam.
Jean-Marc Aractingi,
Grand Maître au 33° du Grand Orient Arabe