Notre radio

Notre radio

27 juin 2010

Comment ne pas importer le conflit israélo-palestinien ? Corine Goldberger et Adil Sijilmassi seront mes invités le 4 juillet




Nous allons laisser - pour cette dernière émission avant la pause estivale -, le Moyen-Orient compliqué et ses conflits présents, et peut-être hélas à venir, pour parler des relations entre Juifs et Musulmans dans notre pays, la France. Et justement, parce que nous craignons tous l'importation du conflit israélo-palestinien, j'ai invité deux personnes qui sont des acteurs du dialogue, Corine Goldberger et Adil Sijilmassi. Corine Goldberger est journaliste, et nous avons fait connaissance depuis un moment déjà sur FaceBook, par l'intermédiaire d'un groupe qui s'appelle "Shalom Paix Salam" (cliquer sur son nom en libellé). Elle fait partie des administrateurs du groupe, comme mon autre invité. J'avais déjà consacré il y a environ un an une émission au phénomène FaceBook, ce réseau social qui en quelques années a vu s'inscrire des centaines de millions de personnes, et nous en avions parlé avec deux invités, Myriam Allouche et Tewfik Sahih, un jeune musulman de Bruxelles : ils nous avaient fait part d'un groupe encore plus vaste que "Shalom Paix Salam", puisqu'il a plus de huit mille inscrits - ce groupe s'appelle "Juifs, Musulmans faisons la paix" ; nos invités nous diront aussi comment leur groupe se situe par rapport au précédent. FaceBook charrie le meilleur et le pire, il y a des groupes comme le leur qui essaient de rapprocher les cultures et les religions, et d'autres au contraire qui sont clairement racistes ou antisémites, cela nous en avions déjà parlé et on pourra en reparler peut-être. Mais au delà de ce sujet, j'aimerais vraiment que tous les deux, et sans langue de bois, nous donnent leur vision des relations existantes et possibles entre Juifs et Musulmans dans la Cité : est-il possible de passer au travers des crises graves comme celles que l'on a connu lors de la dernière décennie ? Est-il possible de construire un "vivre ensemble", et plus encore, de se connaitre et de s'apprécier mutuellement ? J'espère que leur enthousiasme et leurs idées apporteront un peu d'optimisme à l'auditoire de cette antenne, qui est souvent démoralisé !

Parmi les questions que je poserai à Corine Goldberger et Adil Sijilmassi :

- Comment est né leur groupe, et comment se situe-t-il par rapport à d'autres associations de terrain qui, comme l'A.J.M.F, milite pour le rapprochement judéo-musulman ?
- Quelles ont été les activités de "Shalom Paix Salam" en un peu plus d'un an d'existence ?
- On entend beaucoup chez les Juifs - aussi bien dans la communauté organisée que chez la majorité des gens, qui ne sont pas spécialement engagés : "Les Musulmans refusent tous dans le fond de leur cœur l'existence de l'état d'Israël, et ça c'est insupportable, on ne peut pas construire une amitié là-dessus" : qu'en pensez-vous ?
- Est-ce que revisiter un passé qui fut commun, en Afrique du Nord en particulier, et en le considérant objectivement, ni en noir, ni en rose, ne permettrait pas de mieux "vivre ensemble" ici en France ?
- Comment sortir chez les Juifs d'une logique du type "clash des civilisations", logique hélas reprise dans beaucoup de blogs qui n'hésitent pas à se référer à des sites d'extrême-droite ? Et, côté musulman, arrivera-t-on à oublier reconnaitre l'origine de la plupart des agressions antisémites récentes, ou la violence verbale de certaines manifestations de "solidarité" envers les Palestiniens ?

Des questions difficiles posées à deux acteurs de bonne volonté ... que vous encouragerez, j'espère, en étant nombreux à l'écoute !

J.C

Nota (ajouté suite à l'émission) :

Au final, c'est Mohamed Kamli et non Adil Sijilmassi qui est venu dans notre studio.
Lire l'article publié le 1er juillet 2010, en mise au point avant la diffusion.