Notre radio

Notre radio

24 juin 2010

l'Equipe de France et la "génération caillera" ...


Madame Ribery arrivant en Afrique du Sud ...
portant le maillot des supporters de l'Algérie !

(Presque) tout a déjà été écrit sur la lamentable équipée des "bleus" dans la Coupe du Monde de Football. Égoïstes, pourris par l'argent facile, jamais recadrés par un coach aussi nul que prétentieux, ils sont l'envers parfait de l'équipe champion de 1998, les "Black Blanc Beurs" de la "génération Zidane"... qui avaient, à leur manière, contribué au mythe d'une intégration facile et réussie des "minorités visibles".
Symbole d'une nouvelle variante de ces minorités, Franck Ribéry, le converti à l'islam qui - a-t-il dit dans une interview au site "Saphir News" - "lui donne de la force sur le terrain". Un converti récemment au coeur d'un scandale qui ne fait pas honneur à sa foi musulmane si fièrement revendiquée, mais dont l'épouse, peu rancunière, s'affiche ... aux couleurs de l'Algérie (photo) ; ce qui fait franchement désordre pour un joueur de l'équipe de France !
Décidément, les terrains de foot ne semblent pas les lieux propices à une impossible réconciliation franco-algérienne : on se souvient du désastreux match qui vit Lionel Jospin, Premier Ministre de l'époque, recevoir une canette de bière, on se souvient des Marseillaise systématiquement sifflées - et, plus récemment, des drapeaux algériens brandis par des supporters vociférant à chaque match préliminaires au Mondial - supporters aussi et à leur corps défendant, d'une remontée du Front National dans les sondages, mais ceci est une autre histoire ...
Et laissons, pour finir, la parole à Alain Finkielkraut, qui dans une interview bien sentie sur Europe 1 vient de dire ce qu'il pensait de cette "bande de voyous" symboles de la   "génération caillera" :  c'est sur ce lien .