Notre radio

Notre radio

18 janvier 2010

Le plus grand houmous du Monde !

Le houmous entré au Guinness des records

Le sourire du mois
- janvier 2010

« Une cinquantaine de chefs ont confectionné vendredi plus de quatre tonnes de houmous, mets populaire du Proche-Orient, dans le bourg arabe israélien d'Abou Gosh, près de Jérusalem, pour battre le record Guinness de la spécialité jusque là détenu par le Liban.
Le record a été homologué par un juge du Livre Guinness alors que la platée de houmous, large de six mètres, affichait 4.087,5 kilos sur la balance.
Les cuisiniers ont allègrement mélangé une gigantesque pâtée de purée de pois chiches, de graines de sésame, d'ail et des litres d'huile d'olive et de jus de citron.Le précédent record - de quelque 2 tonnes - appartenait depuis le 24 octobre dernier au Liban qui a, semble-t-il, d'ores et déjà l'intention de prendre sa revanche. » (...)

Cliquer sur ce lien pour lire l’intégralité de la dépêche A.F.P relative à cette souriante information !

J’ajouterais quelques commentaires personnels :

- le village d’Abou Gosh (lire sur Wikipedia), dans la banlieue de Jérusalem, est connu pour ses liens d’amitiés avec la population d’Israël : des liens qui datent d’avant la guerre d’indépendance de 1948, et qui expliquent notamment que ses restaurants soient fréquentés par la population de la capitale ;
- spécialité d’Abou Gosh, justement, le ... houmous, objet de ce record ;
- un record israélien grâce à un village arabe, voilà qui me réjouit naturellement et doit faire enrager les pires racistes chez les uns comme chez les autres ;
- enfin, je me réjouis encore plus de voir les Libanais - ou du moins ceux d’entre eux qui haïssent leur voisin, mais qui doivent être quand même une large majorité - prendre une claque pour l’occasion. Comme le rappelle la dépêche, « l'Association des industriels libanais réclame que cette spécialité soit labellisée comme un plat spécifiquement libanais » ; elle avait même menacé Israël d’un (mauvais) procès : il est vrai que ce n’est pas dans le domaine du « High Tech », des nanotechnologies, de l'aerospatial, de l’énergie solaire ou de la recherche médicale que les jaloux du Nord risquaient d’entrer en compétition avec l’état hébreu !

J.C