Notre radio

Notre radio

03 janvier 2010

Honneur ... et responsabilité

Mezri Haddad


Je publie enfin ce petit article de façon à vous informer, amis lecteurs, d’une information me concernant : il s’agit d’une nomination au sein du CRIF qui m’honore, mais en même temps dont je pèse toute les enjeux car il s’agit d’une tâche délicate ... j’y reviens dans quelques lignes.

Mais - un peu par modestie, un peu parce que je suis heureux de profiter de cette annonce pour en faire une autre ici - je voudrais présenter mes plus sincères félicitations à un ami, qui lui a fait l’objet d’une nomination autrement plus prestigieuse : le philosophe et universitaire Mezri Haddad vient d’être nommé Ambassadeur de Tunisie auprès de l’UNESCO ! En cliquant sur son nom en libellé ci-dessous, vous pourrez découvrir les articles dont cet ami, plusieurs fois reçu à mon émission, a autorisé la publication sur le blog. Les termes "d’honneur" et de "responsabilité" s’appliquent tout à fait à la personnalité de cet intellectuel, et à ses futures fonctions dans cette institution internationale : et je ne doute pas qu’il défendra, dans cette enceinte, des valeurs que nous partageons.

Maintenant à propos de ma nomination : suite à la démission de son responsable précédent, le Président du CRIF, Richard Prasquier, m’a nommé depuis cet automne Président délégué de sa "Commission pour les relations avec les Musulmans" : une tâche à la fois délicate (étant donné le contexte sur lequel il n’est pas besoin d’insister) et tout à fait stratégique, dans la mesure où conserver des bonnes relations avec une minorité représentant près de 10 % de la population de notre pays est tout à fait nécessaire !

En accord avec la direction du CRIF, le projet pour notre commission sera articulé autour de deux axes principaux :
- encourager des relations d’amitié avec la majorité pacifique des Musulmans de France, au travers d’un soutien actif aux associations et initiatives travaillant dans le domaine ;
- collecter et analyser le maximum d’informations sur les menaces de l’islam radical.

Vous ne serez pas étonnés, par conséquent, si j’ajoute ces quelques précisions : étant donné l’importance de ces relations, les responsables les plus impliqués pour ce domaine dans ma communauté ont bien voulu figurer dans la commission - pour ne froisser personne je ne citerai aucun nom, car une vingtaine de personnes en font partie ; étant donné aussi la sensibilité du sujet, je ne publierai pas ici de comptes-rendus, sauf en cas de manifestations publiques où nous serions impliqués, ou d’informations publiées sur le site du CRIF (1) ; enfin, conscient de la « radicalisation » d’une partie de la communauté juive "de base", radicalisation qui a un certain nombre d’explications objectives (agressions antisémites, progression islamiste dans certaines communes), un effort de pédagogie sera aussi entrepris.

Lourde responsabilité, vaste programme donc, mais en plein accord avec la "ligne" que vous connaissez bien ... car c’est à la fois celle de mon émission et de ce blog ; et je me rends pleinement compte que je dois cet honneur à l'expertise accumulée, au fil des années, des lectures et des interviews que vous pouvez suivre ici !

(1) Ce fut le cas pour notre réception de Mohamed Sifaoui le 3 novembre dernier, lire ici.