Notre radio

Notre radio

01 mars 2016

Taguieff : «Le complotisme fournit des justifications au terrorisme»

Pierre-André Taguieff

INTERVIEW - L'historien des idées Pierre-André Taguieff analyse les rapports qu'entretiennent islamisme et complotisme. Il rappelle que les théories du complot sont un ingrédient de la radicalisation.

LE FIGARO. - Quels sont les liens qu'entretiennent complotisme et islamisme?
PIERRE-ANDRE TAGUIEFF*: Les croyances complotistes constituent une clé pour lire les évènements dans tous les pays musulmans. Le décryptage litanique par le schème du complot prend un caractère rituel, d'une redoutable efficacité symbolique: à force d'être répété, martelé, le message finit par s'imposer. La passion motrice du complotisme islamiste est un fort sentiment d'humiliation, qui produit du ressentiment, c'est-à-dire une haine doublée d'un sentiment d'impuissance contre l'Occident et d'une volonté de vengeance. D'où un discours victimaire et vindicatif très répandu au Proche-Orient, dans les groupes islamistes comme chez les dictateurs, tel Saddam Hussein 1jusqu'en 2003.
L'anti-américanisme, l'anti-occidentalisme et la judéophobie classiques se doublent aujourd'hui d'une «gallophobie»: la France, mélange de laïcité et de chrétienté, est désormais fantasmée comme la pointe avancée du combat contre l'islam.