Notre radio

Notre radio

13 mars 2016

Pour que FaceBook cesse de protéger les négationnistes : une pétition à signer, en urgence !

Mes amis lecteurs ou auditeurs le savent bien, la thématique de mon émission et du blog support, c'est d'abord le monde musulman. Un monde musulman d'où certes la plupart des Juifs sont partis, un monde où certes l'antisémitisme le plus virulent s'affiche souvent sans complexe, mais que je ne réduis justement jamais à cela.

Il n'empêche que, militant bénévole dans ma Communauté depuis plusieurs décennies, et observateur bien vigilant de ce qui circule sur Internet, je m'inquiète de plus en plus des horreurs déversées sur la Toile. De cela, je vous en ai parlé à plusieurs reprises, et j'ai évoqué dans une série d'articles le triptyque "Théories du complot - antisionisme radical - antisémitisme". Vous les retrouverez, en particulier, en lisant ce que j'ai publié sur mon blog du "Times of Israël" (lien permanent en colonne de gauche).

Or justement, quelle a été une des plus marquantes théorie du complot pour les dernières décennies ? Le négationnisme de la Shoah, découvert avec Robert Faurisson à la fin des années 1970. Seulement on pensait qu'à force d'enseignement, d'efforts de l'Education Nationale et surtout grâce au garde-fou de la Loi Gayssot ce combat là, au moins était gagné. Hélas, Internet a donné une nouvelle jeunesse à cette perversité ignoble ! Pire encore : alors qu'il fallait connaitre les adresses des sites négationnistes pour les lire, aujourd'hui les réseaux sociaux décuplent la propagation de cette propagande, et ceux qui la partagent ne risquent quasiment rien derrière leur écran ... Constatant la complicité passive du réseau que je connais le mieux, FaceBook, je me suis lancé dans un combat difficile mais que je compte conduire jusqu'au bout : dénoncer cela ; réunir ceux qui partagent mon indignation ; et forcer ce géant américain à se conformer aux Lois de mon pays !

Quelle est en effet la situation ?

La négation de la Shoah est quelque chose de récurrent dans des pages personnelles, ou celles de groupes sur F.B. Comme exemples, on peut indiquer :
- des liens sur des vidéos de négationnistes connus et condamnés par la Justice, comme Robert Faurisson et Vincent Reynouard ;
- des liens sur des sites négationnistes, minimisant ou niant les victimes du génocide des Juifs, voire présentant les nazis comme les victimes de la Seconde Guerre Mondiale ;
- des publications mensongères, présentant Hitler soit comme un juif déguisé, soit comme le co-fondateur de l’État d'Israël ;
- des pages FaceBook généreusement attribuées à des négationnistes comme Ahmed Rami, David Duke et bien d'autres .
- des commentaires négationnistes acceptés - malgré signalement - sur des pages dites "antisionistes"
Pire encore, la modération de FaceBook refuse de prendre en compte des signalements répétés.

C'est pourquoi j'ai lancé une pétition le 22 février dernier sur la plate-forme "Change.org".
Cliquez sur ce lien pour rejoindre les plus de 3.500 personnes qui l'ont déjà signée !

J'ai donné, dans les mises à jour de la pétition, la liste des premières personnalités qui nous soutiennent ; certaines sont très connues, comme Serge et Beate Klarsfeld, Bernard Kouchner, Richard Prasquier ou Benjamin Stora. De nombreux anciens invités de mon émission ont également signé, je ne peux tous les citer ici. Surtout, le Mémorial de la Shoah soutient totalement mon initiative et ce difficile combat.

Enfin, pour celles et ceux ayant un compte FaceBook, je les invite à visiter cette page publique
Vous y trouverez : des informations sur les progrès de notre pétition et nos soutiens ; des nouvelles des démarches entreprises, qui ne font que commencer ; mais surtout, et régulièrement ajoutées, les preuves de ce que nous dénonçons, liens sur des publications négationnistes, et surtout copies d'écran des refus de la modération de FaceBook. Cliquez sur le bouton "J'aime" pour recevoir des mises à jour. Et n'hésitez pas à partager, largement autour de vous.

Merci encore à vous tous, je compte sur vous !

Jean Corcos