Notre radio

Notre radio

16 octobre 2015

Guerre des couteaux : rien de nouveau sous le Soleil ...

Couverture du "Petit Journal illustré", septembre 1929

Le peuple israélien semble surpris et traumatisé pas la vague actuelle d'attentats : au delà de la menace qui plane sur chaque civil et quelque soit son âge - ont été ainsi assassinés un enfant de 13 ans et des vieillards -, il y a l'utilisation des couteaux, ciseaux et haches, autant d'armes blanches qui font penser à une barbarie sortie du Moyen-âge.


Mais est-ce vraiment nouveau ? Plusieurs meurtres à coups de couteau ont été enregistrés ces dernières années, aussi bien en Israël même qu'en Cisjordanie ; au cours de la première Intifada, singulièrement l'année 1990, il y eut même un début de psychose suite des attaques en série.


En vérité, l'utilisation de la violence contre des civils pour s'opposer au retour des Juifs est apparu dès les première émeutes à Jérusalem en 1920. Suite à de fausses rumeurs prétendant que des Juifs tuaient des Musulmans et avaient l'intention d'attaquer la mosquée A l-Aqsa - déjà ! - il y eut en 1929 les massacres d'Hébron qui chassèrent une communauté millénaire : 133 Juifs tués au total dans l'ensemble de la Palestine sous mandat britannique, comme le rappelle  cet aticle détaillé de Wikipedia .

La presse de l'époque, qui faisait largement appel à des dessins pour les couvertures des journaux, avait alors rendu compte des massacres à l'arme blanche tout près des murailles de la vieille ville : rien de nouveau sous le Soleil, donc, comme le montre cette illustration ...

J.C