Notre radio

Notre radio

15 septembre 2008

La paix est-elle encore possible entre Juifs et Arabes ? Je poursuivrai mon entretien avec Hervé élie Bokobza le 21 septembre


Quelques mots d’abord à propos de cette photo, qui représente une réalité pratiquement toujours occultée dans les grands médias, télévisés en particulier ... Non, les appelés israéliens en charge des « check points » en Judée Samarie ne sont pas des brutes sanguinaires, et il leur arrive même d’aider de leur mieux les populations les plus fragiles - comme ce vieillard. Mais cela ne dissimule pas une réalité de fond : même si l’occupation de ces territoires résulte de la guerre défensive de 1967 ; même si elle s’est prolongée pendant des décennies en raison du refus par les Arabes de tout droit à l’existence d’Israël - et par là même, de l’impossibilité de céder sans risques graves des positions stratégiques ; cette occupation a renforcé encore le rejet palestinien, et plus elle se prolonge, plus elle rend impossible une réconciliation ... dont acte ! Mais cette photo m’a semblé aussi bien à propos pour évoquer la dimension éthique du Judaïsme, dont se réclame justement Hervé élie Bokobza dans son livre, « Israël - Palestine, la paix à la lumière de la Torah » (Editions l’œuvre spirituelle), dont nous avions commencé à parler le 4 septembre (aller sur ce lien).

Pour les auditeurs qui ne nous auraient pas suivis lors de cette première partie d’émission, disons que l’on a surtout parlé du rapport entre le peuple juif et la Terre d’Israël, et du devoir ou non d’y résider d’après les grands commentateurs de la Loi juive. Mais dimanche prochain, on va vraiment rentrer dans le cœur du sujet parce que l’on va parler de la Paix et de la Guerre, et de la solution qui est défendue par la grande majorité de la communauté internationale : cette solution c’est le partage du territoire qui fut sous mandat britannique, entre un état juif, qui existe déjà, et un état palestinien qui serait à créer. En première partie d’émission, nous resterons au plus près du livre d’Hervé élie Bokobza, en posant toujours en référence aux commentateurs de la Loi juive, la question de la sacralité d’Eretz Israël qui s’opposerait à son partage (on parlera en particulier de la position du Rabbi de Loubavitch, dont la mouvance orthodoxe connait un grand succès en France) ; et en seconde partie, et bien il sera question « des autres », du reste du Monde parce que les problèmes d’Israël ne se décident pas dans un tribunal rabbinique : peut-on faire confiance aux Palestiniens, ont-ils vraiment renoncé à détruire l’état juif ? Peut-on faire confiance à la communauté internationale pour garantir la sécurité d’Israël ? Et au-delà, peut-on encore espérer une réconciliation entre Juifs et Musulmans ?

J’espère que cette interview vous intéressera, et je vous invite vraiment à acheter le livre de cet invité, remarquable par son érudition et l’originalité de sa démarche !

J.C