Notre radio

Notre radio

21 février 2007

Islam-Occident : un dessin et cinq commentaires

Dessin de Chappatte
© Chappatte, dessin tiré du site globecartoon.com

Comme les lecteurs fidèles ont du le remarquer, il m’arrive de publier sur le blog des dessins de presse dans la rubrique « le sourire du mois » : Plantu a ainsi déjà apporté une touche d’humour entre des dizaines d’articles, parfois bien roboratifs. Je n’avais pas encore mis en ligne d’œuvres de Chappatte, talentueux dessinateur du quotidien suisse « le Temps », et dont les publications alternent avec celles de Delize sur le site de news de «Yahoo» que je consulte quotidiennement. Pourquoi ? Soyons sincère avec mon modeste audimat, comme je l’ai été avec l’artiste lui-même en lui écrivant pour obtenir le droit de publier ce « cartoon » : Chappatte, lorsqu’il traite de l’actualité au Moyen Orient et plus spécialement de chaque conflit où est engagé Israël, fait preuve de bien peu d’empathie pour l’état juif - dont les habitants, jamais représentés en civil, n’apparaissent que revêtus d’un uniforme et en train de causer des souffrances à leurs voisins. Nous avons eu un premier échange parfaitement courtois sur la question, et bien entendu je me ferais un plaisir - le Web 2 étant un outil d’échanges et de libre expression - de publier tout droit de réponse de ce journaliste-dessinateur, sur cette question ou à propos du présent article.
 
Mais parlons de ce dessin très récent, publié lundi 19 février : en effet, il me semble parfaitement dans la veine du « politiquement correct » partagé en Europe ; en gros, l’actualité du monde musulman, de l’Irak à l’Afghanistan en passant par l’Iran et la Palestine est ressentie à travers moult reportages comme celle d’un univers de « bons sauvages », authentiques et heureux, s'ils n'avaient pas été dérangés par des méchants étrangers occidentaux. Chappatte pourra, s'il le souhaite, nous préciser s’il a mûrement réfléchi son « cartoon » avant de trouver l’idée, ou si l’idée lui est venue spontanément ; dans tous les cas le public aura reçu une « image subliminale », que je vais essayer de résumer en cinq commentaires !

A) Le Muezzin venu appeler à la prière au sommet de son minaret découvre une enseigne de Mac Donald plus haute que sa mosquée (et toutes les autres qui constituent la toile de fond). On peut sourire de l’idée (le « M » stylisé de Mac Do reprenant la forme de voûte de la pointe des minarets), mais l’idée principale est là : une construction allogène est venue gâcher le paysage, et en plus elle domine avec arrogance le panorama.

B) L’Occident est représenté par le double symbole de la « mal bouffe » (les fast foods) et des États-Unis, double symbole haï par un candidat moustachu aux élections présidentielles, démonteur (justement) de Mac Do, faucheur d’OGM, pourfendeur de la « mondialisation », et très populaire en France ... message subliminal, le Muezzin est (par glissement de la pensée) bien brave par contraste face aux « méchants » venus s’installer chez lui.

C) Troisième idée, sous-tendue par l’enseigne du Mac Do : l’Occident, c’est fatalement et uniquement l’Amérique ... mais est-ce seulement vrai sur le plan de la restauration ? Il y a présentement plus de sushi bars ou de marchands de chawarma que d’enseignes Mac Do dans les rue de Paris, et l’on doit maintenant trouver de très bons chinois ou indiens à Dubaï ou à Casablanca. Et puis « l’invasion occidentale », ce sont aussi les musiques mélangées qui ont donné le Raï en Algérie, ou les courants intellectuels de l’Europe qui ont inspiré les meilleurs des enfants du Maghreb ou du Machrek venus y étudier : trop compliqué à évoquer dans un dessin ?

D) Quatrième idée, l’Occident, c’est Mac Donald (ou Nike, ou Sony, ou tout ce que vous voudrez) mais uniquement ce qui relève de la « société de consommation »). Opposition du matérialisme à la spiritualité authentique - dans ce contexte musulmane -, un message que ne renierait pas une radio d’extrême droite, très proche de Judaïques FM en terme de fréquence, et où l’on cultive la nostalgie des « vraies valeurs » (celles-là, catholiques et opposées aux destructeurs "judéo-ploutocrates-protestants-anglo-saxons"). Bien entendu, d’autres « chocs des cultures » ne sont pas évoqués : libération des femmes ici et infantilisation chez eux ; populations éduquées versus analphabétisme record ; démocraties versus régimes despotiques ; sociétés ouvertes et mélangées versus intolérance et épurations ethniques en tous genres ; laïcité ici, charia (au pire) ou endoctrinement religieux (au minimum) là bas ; Silicon Valley versus culture du hashich dans la plaine de la Bekaa ou en Afghanistan : trop compliqué à représenter, sans doutes !

E) Enfin, dernière idée, le « choc des civilisations » ne se vivrait qu’exporté vers l’Orient ... et quid de cette mouvance islamiste sectaire et violente qui essaie maintenant de s’imposer en Occident, dans les rues, les hôpitaux ou sur les campus universitaires ? Chappatte a un bon coup de crayon, qu’il vienne un peu dessiner le désarroi des Européens qui croisent ce genre de look chez eux (voir photos sur le blog, par exemple ici ou bien encore là). Et puis, pour en finir, qu'il nous dise dans le fond ce qui l'inquiète le plus : de la pub sur fond de Mosquées ; ou bien des intellectuels contraints à vivre cachés (comme Redeker) ou en exil (comme Aayan Irsi Ali) parce qu'ils ont défié des fatwas ?

Jean Corcos