Notre radio

Notre radio

11 février 2016

Frederick Arthur Bridgman, orientaliste américain

Jeune femme de Tlemcen, toile de Frederick Arthur Bridgman

Une toile sur la Toile
- février 2016
La peinture américaine est plutôt mal connue, à l'exception de quelques grands artistes comme Edward Hopper, dont une rétrospective eut un incroyable succès à Paris il y a quelques années.

Les orientalistes américains sont une catégorie logiquement encore plus mal connue, et peu nombreuse : n'ayant pas de colonies en Afrique du Nord ou au Moyen-Orient, peu de peintres devaient s'intéresser aux paysages ou populations de ces pays. Mais ce fut quand même le cas de Frederick Arthur Bridgman (1847-1928), qui fit de nombreux séjours en France (biographie sur ce lien) .

Il visita l'Algérie en 1873, puis l'Egypte qui lui inspira des reconstitutions de la période antique.

J'ai trouvé cette "jeune femme de Tlemcen" d'une grande beauté, et le paysage autour d'elle bien apaisant. Etait-elle juive ? Son visage découvert, la coiffe à chapeau pointu pourrait le laisser supposer !

J.C