Notre radio

Notre radio

17 juin 2009

Iran : une révolte, des photos extraordinaires et bientôt une émission !


Manifestants protestant contre les résultats de l'élection présidentielle,
Téhéran. En haut : photo prise le 13 juin. En bas, le 15 juin

L’actualité en Iran est venue bousculer les articles un peu généraux que je me promettais de publier ici, avant des vacances qui approchent à grands pas ... Jusqu’à lundi, en effet, on pouvait croire que les manifestations n’étaient le fait que d’une minorité d’électeurs déçus, ou la prolongation - dans la rue - de querelles de pouvoir au sein de la République Islamique. La foule immense qui a défié le pouvoir, occupant par centaines de milliers et sur toute sa longueur une des artères les plus longues de Téhéran ; son courage et sa détermination face à une répression féroce qui a déjà fait de nombreux tués ; tout cela prouve que l’on n’en est plus là et qu’il y a, peut-être, l’amorce d’une révolution contre la régime : même le site « iran-resist », tellement méfiant envers les informations en provenance de ce pays, tellement prompt à dénoncer des « faux opposants », en convient : il se passe des choses extraordinaires en Iran, en ce moment !

Les deux photos que j’ai publiées sont tirées de ce site américain, où vous en découvrirez de nombreuses, dont beaucoup de très violentes montrant les sinistres « Bassidjis » (milice des Ayatollahs) matraquant les manifestants.

La grande presse se fait l’écho de cette révolte qui ébranle la République Islamique, et je vous recommande en particulier de suivre, en liens permanents sur ce blog, les dossiers qui lui sont consacrés dans « l’Express » et « Libération », qui ont enquêté sur la gigantesque fraude électorale que tout laissait présager (lire mes articles précédents). Je vous recommande également de lire « La réélection d'Ahmadinejad, un casse-tête persan pour Obama », un excellent article de Pierre Haski publié dans le journal en ligne "Rue89". Dix jours après son discours du Caire, si emprunt de contrition et tellement en retrait par rapport aux idéaux démocratiques des États-Unis, le nouveau locataire de la Maison Blanche va peut-être découvrir un élément oublié dans son programme : l’existence d’un peuple ne se reconnaissant pas dans ses dirigeants ... avec lesquels il souhaitait négocier !

On peut donc rêver à une vrai révolution qui épargnera, peut-être, la guerre effroyable et presque inévitable qu’annonçait un nouveau mandat du « petit Hitler » de Téhéran - et cela, même si le chef du Mossad, Meir Dagan, ne croit pas au renversement de la République Islamique. En attendant, et comme vous l’imaginez, j’ai décidé de consacrer une prochaine émission à ces évènements : ma programmation étant déjà bouclée pour le dimanche 28 juin, ce sera donc le 12 juillet : et mon invité sera Kaveh Mohseni, le responsable du site « iran-resist ».

J.C