Notre radio

Notre radio

16 novembre 2009

Claude Lévi-Strauss et l’islam : 3/3, mes réactions sur l’article de Sidney Touati

Introduction :
Ci-dessous mes réactions "à chaud", publiées sur FaceBook à propos de l’article de Sidney Touati que j’ai publié hier. Vous serez peut-être surpris par la virulence du style, qui change de ce que vous pouvez lire d’habitude sous ma signature et qui est réfléchi et relu plusieurs fois ... mais c’est un peu le "jeu" des débats sur de tels supports !
J.C

(...) Puis-je l'écrire ? Cet acharnement, à toute occasion, de taper à bras raccourcis, contre l'islam m'exaspère de plus en plus. Il témoigne aussi d’une réduction effroyable de l'univers mental à l'intérieur de notre communauté : dans le fond on se fiche totalement de savoir qui était Lévi-Strauss, ce qu'il a dit, écrit, pensé, etc. Non, ce qui compte c'est son rapport à l'islam, et là on a une grille toute prête : il critiquait, donc "gentil", il aimait, donc "méchant" !

Maintenant, autre point curieusement non abordé dans cet article de Guysen : les rapports de Lévi-Strauss avec la religion de ses pères, le Judaïsme, ou avec l'état d'Israël, ou avec la Shoah, autant d'évènements historiques dont il avait été le témoin à un âge plus qu'adulte : mais on sait que rien, peanuts (1), pas une expression de sa solidarité éventuelle ... pas important pour Sidney Touati, dans la mesure où il y a des citations anti-musulmanes à ramasser, à la poubelle tout le reste !

Alors il ne faudra pas s'étonner de lire, dans ce genre d'articles, un déchaînement d'amalgames : l'islam c'est ... les Talibans qui détruisent les Bouddhas de Bâmiyân, l'Iran des Ayatollahs, autant de régimes certes infects qui ont détruit les racines pré islamiques de leur pays. Mais curieusement, sont oubliés : la Tunisie, qui préserve merveilleusement le passé romain ou carthaginois du pays ; le Maroc idem pour le site de Volubilis ; la Turquie avec Ephèse, etc.

A propos des sociétés européennes rendues plus "viriles" (donc plus brutales) à cause de l'influence de l'islam, suite aux Croisades, deux remarques :
- il est peut-être évident pour Sidney Touati que les Croisés en route vers l'Orient et massacrant toutes les communautés juives au passage, étaient des doux humanistes (2) ;
- à propos d'un livre objet de mes deux prochaines émissions (3), j'ai lu exactement l'inverse : l'esprit chevaleresque, les troubadours, etc. étaient à l'origine des archétypes ni chrétiens, ni musulmans, mais persans, et ayant traversé l'Orient pour atterrir en Europe !

Et enfin pour le final : "Le nouveau contact avec l’Islam va-t-il conduire à une seconde défaite de l’Occident, cette fois définitive ?" ... no comment. Ou alors que M. Touati nous explique ce qu'il convient de faire : mettre fin à ce "contact" par une guerre civile en Europe ? Mobiliser toutes les marines de toute l'Europe pour expulser quelques 20 millions de Musulmans ? Déclarer la guerre à tous les pays du Sud, de la Méditerranée pour convertir leur population de force ? Sinon, c'est nous qui disparaissons ?

J.C

(1) : Lire à ce sujet quelques citations dans mon introduction à cette série d’articles
(2) : On pourrait aussi commenter la mention par Lévi-Strauss de "l'exigence chrétienne de dialogue" en rappelant ce que fut, jusqu'à Vatican II, la diabolisation du Judaïsme par l’Église Catholique, l'Inquisition, etc.
(3) : "Secrets initiatiques en islam et rituels maçonniques, Druzes, Ismaéliens, Alaouites, confréries soufies"de Jean-Marc Aractingi et Christian Lochon