Notre radio

Notre radio

13 octobre 2008

Maintenir le dialogue entre Juifs et Musulmans : Hassen Chalghoumi, Imam de Drancy, et Bernard Koch, journaliste, seront mes invités le 19 octobre

Photo prise en 2006, à l'occasion d'une cérémonie devant le wagon mémorial du camp de Drancy. De gauche à droite : Jacques Aboucaya, président de la communauté juive, Christophe Lagarde, Maire de la ville et Hassen Chalghoumi, Imam

Malgré une actualité qui n’est pas brillante, j’ai eu à cœur tout au long des derniers mois, de faire connaître - en les invitant sur mon plateau - le plus grand nombre possible d’acteurs musulmans ayant pris des risques pour manifester leur amitié envers la communauté juive. Pour ceux qui découvrent le blog, il vous suffira de cliquer sur le libellé « Emission 2008 » pour en avoir la présentation. Citons en particulier Didier Bourg, président de la « Fraternité musulmane contre l’antisémitisme » ; Samia Essabaa, professeur dans un lycée technique de la banlieue parisienne et qui a amené ses élèves, en majorité musulmans, visiter le camp d’Auschwitz-Birkenau ; ou le chanteur Khalis, dont je vous ai fait découvrir la magnifique chanson « Kamikaze » ...

J’aurai le grand plaisir de recevoir dimanche prochain deux acteurs, l’un musulman et l’autre juif, qui travaillent ensemble, la main dans la main et au quotidien, pour maintenir le dialogue entre les deux communautés malgré la peur et la méfiance. Hassen Chalghoumi est probablement l’Imam français le plus en flèche pour manifester sa sympathie à la communauté juive, et pour comprendre sa sensibilité et ses angoisses. Or - et ceci explique peut-être cela - il est le responsable spirituel de la Mosquée de Drancy, Drancy une ville qui évoque des souvenirs particulièrement douloureux, puisque ce fut le lieu où furent parqués des dizaines de milliers de Juifs déportés vers Auschwitz. Et justement, ce fut en entendant son discours très fort évoquant ces heures noires, qu’il a séduit mon deuxième invité, Bernard Koch. Bernard Koch est journaliste, responsable du blog « diasporablogj » en lien permanent. Nous reparlerons, je l’espère dans une autre émission, des blogs, qui peuvent avoir un rôle tout à fait positif pour rapprocher les communautés - et en gros, et même s’ils sont différents, c’est la ligne des deux sites que nous produisons - ou au contraire avoir un rôle désastreux en prêchant la haine. Mais j’ai surtout invité Bernard Koch parce qu’il travaille au quotidien avec Hassen Chalghoumi : il est en effet chargé à la Mosquée de Drancy des relations avec les autres communautés, et c’est une expérience tout à fait remarquable pour un Juif, dont il va aussi nous parler (cliquer sur son nom en libellé pour lire l’article déjà publié à ce sujet).

Parmi les questions qui seront posées :
- l’Imam Chalghoumi a dit que les Musulmans devaient « respecter la mémoire des Juifs » en ce qui concerne la Shoah : or cette mémoire est singulièrement salie en terre musulmane ... Comment faire pour que la fameuse « solidarité avec les Palestiniens » ne conduise pas, toujours, à « nazifier » l’état d’Israël ou les Juifs ?
- Bernard Koch se plaint souvent dans son blog du manque de soutien de la communauté juive à l’égard de son action de rapprochement inter-communautaire : n’est-ce pas excessif, vu les témoignages de sympathie reçus par l’Imam de Drancy ?
- Le 19ème arrondissement a été marqué par des incidents graves et des tensions ces derniers mois et Hassen Chalghoumi est même venu rendre visite au jeune Ruddy Haddad, hospitalisé dans le coma après on agression : comment rapprocher les communautés après cela ?

J’espère que vous serez nombreux pour ce direct programmé le 19 octobre !

J.C