Notre radio

Notre radio

12 juin 2005

Emile Shoufani, un juste


Jean Mouttapa et le père Emile Shoufani, service de presse Albin Michel, 
photo Philippe Lissac

Emile Shoufani, « le curé de Nazareth », est le premier homme de Paix auquel j’ai voulu rendre hommage. Arabe, citoyen israélien, il a vécu au plus profond de son âme les déchirements entre les deux populations. Solidaire des Palestiniens des Territoires dans leur revendication d’indépendance, défenseur des droits de la minorité arabe d’Israël, il n’a jamais cessé pour autant de se considérer comme un citoyen loyal de son Pays, condamnant de la façon la plus nette les attentats terroristes et la déferlante de haine antisémite dans les états arabes voisins. Pour lui, la meilleure façon de comprendre l’angoisse profonde des Juifs et de vacciner les Musulmans contre la haine est d’enseigner la Shoah. Tous les ans, il amène ses élèves en visite au Yad Vashem à Jérusalem. Dans les pires moments de l’Intifada, il a organisé des rencontres de jeunes des trois religions. Et puis, il a réalisé son rêve : un voyage de centaines de jeunes juifs et arabes sur le site de l’horreur absolue, Auschwitz. 250 Israéliens juifs et arabes, et autant de jeunes Français juifs, musulmans et chrétiens, ont visité ensemble le site symbole de la Shoah en mai 2003. 
Pour mener à bien son projet, il a été puissamment aidé depuis Paris par Jean Mouttapa, directeur de collection aux éditions Albin Michel. Jean Mouttapa a créé pour ce noble projet l’association « Mémoire pour la Paix » (site http://www.memoirepourlapaix.com/) qui a pour objet d’aider Emile Shoufani et d’organiser toutes sortes de rencontres éducatives entre Juifs et Arabes. « Rencontre » a rendu hommage à deux reprises au père Shoufani : le 18 avril 2003, pour présenter le projet du voyage (invités : Jean Mouttapa et Djelloul Seddiki, directeur de l’institut de théologie de la Grande Mosquée de Paris), et un après, le 20 avril 2004 à l’occasion du « Yom Hashoah » (invités : à nouveau Jean Mouttapa et Abd Al Malik, qui fut reçu dernièrement à propos de son livre, voir « blog » du 2 mai). Allez visiter le très beau site de « Mémoire pour la Paix » pour en savoir plus et les aider !

J.C