Notre radio

Notre radio

13 septembre 2015

Juifs et Musulmans en Belgique aujourd'hui : Yvette Rauwers sera mon invitée le 20 septembre


Retour en Europe pour cette émission, et nous irons dans un pays très proche de la France, mais que, pour la plupart nous connaissons bien mal. "Juifs et Musulmans en Belgique aujourd'hui", tel va être notre sujet, et pour en parler j'aurai mon invitée, Yvette Rauwers, au bout du fil depuis Bruxelles. J'ai l'ai connue grâce au réseau social FaceBook. C'est une enseignante à la retraite, une retraite bien active car elle publie souvent et en particulier sur son blog qui est hébergé par "l'Obs" à l'adresse : lavissauve3.blogs.nouvelobs.com. Elle signe sous le pseudo "Allegra", et j'ai apprécié son travail tenace d'analyse de l'actualité, de dénonciation de l'antisémitisme qui revient partout, et de l'antisionisme radical qui l'accompagne presque toujours. Si Yvette Rauwers est tellement passionnée, c'est sans doutes parce que comme d'autres de sa génération, elle a l'impression de vivre un cauchemar. En effet, elle était une enfant pendant la Guerre, donc une survivante de la Shoah puisque environ la moitié des Juifs du pays furent déportés et exterminés, contre 26 % en France. Mais l'antisémitisme actuel, les agressions physiques ou morales, les menaces du terrorisme, tout cela provient en majorité et comme en France d'une partie d'une population relativement nouvelle en Belgique, celle-là musulmane, et qui a pris prétexte du conflit israélo-palestinien pour attaquer les Juifs ; et cela, dans une climat de lâcheté bien pire que celui que nous avons subi chez nous en France.

Parmi les questions que je poserai à Yvette Rauwers :

-        Est-ce que comme en France où il a fallu des décennies pour l'obtenir, la Belgique a bien intégré l'épisode noir de son Histoire, particulièrement en ce qui concerne les Juifs, ou alors est-ce que ce passé reste enfoui comme il l'était à la Libération ? Aviez-vous ressenti de l'antisémitisme dans les années 50 ou 60 ? Et enfin, à propos de la communauté juive belge, quelle est son importance numérique aujourd'hui ?
-        A propos de la population musulmane en Belgique, ils seraient plus de 600.000, soit environ 6 % de la population, un peu moins que chez nous en pourcentage : de quel pays sont-ils venus ? Et est-ce que comme chez nous dans certaines banlieues, il y a une proximité avec des populations juives qui ont été particulièrement exposées par des agressions ?
-        Quelle est votre analyse des réactions politiques face à cet antisémitisme ? On a l'impression que les partis politiques de gauche, longtemps majoritaires en Wallonie, ont été très peu solidaires et au contraire très complaisants par rapport à ce que subissaient les Juifs belges ; tandis qu'en Flandre, les partis politiques dominants plutôt nationalistes, sont restés sur des positions xénophobes et parfois antisémites, donc n'étaient pas non plus amicaux.
-        Votre blog a relaté plusieurs exemples de spectacles publics, avec un message violemment anti-israélien, et qui ont plusieurs caractéristiques : d'abord les organisateurs ne sont pas forcément musulmans ou islamistes ; cela ne se produit pas forcément à des moments de conflit ; et ces spectacles ont lieu dans des lieux de passage très fréquentés. Pourriez-vous donner des exemples à nos auditeurs ?
-        A propos de la menace terroriste : il y a eu l'attentat effroyable heureusement évité sur le Thalys, ou le terroriste était monté avec son arsenal à la gare de Bruxelles, tout le monde se souvient aussi des 4 tués au Musée juif de la capitale en mai 2014. Dans un article publié dans "Le Figaro", Alain Destexhe, ancien sénateur belge désignait son pays comme la base arrière du terrorisme en Europe, en disant que pendant trop longtemps, au nom de la liberté religieuse et du multiculturalisme, les autorités belges ont laissé des groupes radicaux se développer : qu'en pensez-vous ?

Un sujet intéressant, sur un pays dont on ne parle pas assez ... soyez nombreux au rendez-vous !

J.C