Notre radio

Notre radio

30 avril 2015

Juifs d'Algérie, avant le Décret Crémieux ...

École juive en Algérie, toile d’Édouard Moyse (1861)

Une toile sur la Toile
- avril 2015


Connaissez-vous le peintre Edouard Moyse ? Né à Nancy au 19ème siècle, il fut tout à fait représentatif de la peinture classique "israélite", c'était en quelque sorte un artiste officiel du Consistoire. Il voyagea en Algérie, et en ramena des toiles des Juifs "exotiques" de là-bas.


Ce tableau, représentant une école, a été mis en vente il y a quelques années à Drouot. Bien qu'ayant commencé une bien modeste collection orientaliste, je n'y étais pas allé car incapable d'enchérir. J'ignore qui l'a acheté, en tout cas il n'est pas sur la page "Google images" de ce peintre.


Bien sûr les habits, attitudes etc. sont bien différents de ceux du Talmud Torah évoqué dans le dernier livre de Benjamin Stora évoqué lundi sur le blog, mais c'étaient en quelque sorte des ancêtres de Constantine ou d'un peu plus loin ! Dans "Les clés retrouvés", l'auteur raconte comment tous les enfants juifs de sa ville suivait une double scolarité, à l'école laïque et publique - où la majorité de leurs condisciples étaient musulmans ou juifs - mais aussi les jeudi et dimanche à l'école juive, où il apprit ainsi à déchiffrer l'hébreu ... sans le comprendre, comme c'était aussi la règle.

J.C